Violence gratuite à Matete : les Kuluna de Kunda continuent de frapper

Malgré toutes les mises en gardes et le travail fait par la police pour sécuriser les kinois pendant cette période de fêtes, des marginaux continuent à opérer en toute impunité. La dernière en date, c’est l’agression dans la commune  Matete de Derole Nzita, âgé de 26 ans, qui habite Anunga 5A,   qui a été frappé par une machette sur la tète à 22 heures, alors qu’il voulait porter secours à une jeune fille prise en étau par quatre Kuluna  qui voulaient lui arracher son sac. Amené au centre de santé Omeza, le médecin lui a fait huit points de sutures sur cette plaie ouverte.

    Cet incident s’est  passé  au coin du bar Mananga qui sépare le quartier Anunga et Ngilima, non loin de la résidence familiale de la victime. Ayant mal pris l’intervention salutaire de Derole Nzita, les quatre malfrats dont deux ont été identifiés, Francis et Izac, ont attaqué la victime. C’est dans la tentative de la   population de mettre la main sur eux que Francis va réussir à s’échapper. Celle-ci,  a néanmoins réussi à  mettre la main sur Izac, l’un des Kuluna qui par la suite a été remis à la police de marché Tomba, qui a dû  tirer de coups de feu en l’air pour éviter une justice vindicative de la population en colère. Cependant, dans sa course folle, Francy va encore faire une autre victime innocente au quartier Mongo. Malheureusement, ces deux marginaux ne sont pas à leur premier forfait. Habitués à la violence gratuite,  les deux Kuluna viennent à peine de recouvrer la liberté après avoir passé chacun deux et trois mois  à la prison de Makala.
    La population se plaint et ne comprend pas certaines mesures prises par la justice. Celle-ci a l’impression que le séjour en prison ne porte pas toujours conseil. Car, une fois dehors, ces inciviques agissent comme de petits rois. Il est grand temps que l’en pense à d’autres mesures, sinon il y a risque que la population se fasse justice.

A.Vungbo

 

Leave a Reply