Ville de Kinshasa : des panneaux pour les arrêts de bus

La Commission Nationale de Prévention Routière (CNPR), un service technique spécialisé du ministère des Transports et Voies de Communication, a relancé la semaine dernière son plan d’implantation des panneaux indicateurs d’arrêts de bus. Les artères principalement ciblées dans un premier temps sont le boulevard du 30 Juin, Colonel Mondjiba (prolongement du 30 Juin), les avenues Assosa, Gambela et Ngiri-Ngiri. Ces points de repères sont aménagés en prévision de la mise en circulation, à partir de ce dimanche 30 Juin, des autobus de luxe commandés par le gouvernement pour le transport urbain à Kinshasa.

Selon le président de la CNPR, Vale Manga Wilma, deux boucles seraient exploitées en priorité, à savoir l’axe Gare Centrale-Assosa, Ngiri-Ngiri-Gambela et Gare Centrale – Kintambo/Magasins. L’essaimage des panneaux d’arrêts de bus vise, selon lui, en vue de sécuriser davantage les usagers de la route et de favoriser la fluidité du trafic automobile.

Dans le but de familiariser la population kinoise avec les lieux de stationnement pour le débarquement ou l’embarquement des passagers, des agents féminins et masculins de la CNPR sont positionnés au niveau de principaux arrêts de bus, taxis et taxi-bus pour des campagnes de sensibilisation. Ils s’emploient à expliquer aux conducteurs des engins commis au transport en commun qu’ils ne devraient pas s’arrêter n’importe où.

Madame Théthé Malula, chargée de communication au sein de cette structure, a renchéri que la mise en place des panneaux pour arrêts de bus est à inscrire dans le cadre de la « Révolution de la Modernité ».

Verdina Koimo Mandame (Stg/ UPN)

Leave a Reply