V.Club entre dans l’histoire, TP Mazembe en sort…

vclubMême à la Confédération africaine de football, on n’en revient pas. Au stade des demi-finales, une équipe qui gagne le match aller chez elle par deux buts à un a 100% de chances de rentrer bredouille à l’issue du match retour. Il en va ainsi depuis une cinquantaine d’années, une tradition qui avait gonflé à bloc le moral des Tunisiens de Sfax.

 Mais toute tradition a une fin et la fin, cette fois, a été paraphée par deux clubs en l’espace de vingt-quatre heures. Le premier, V.Club de Kinshasa, a écoeuré les tunisiens en les dominant sur leur propre terrain. Ayant ouvert les premiers le score, dans des conditions identiques à celles de leur but du match de Kinshasa, les Sfaxiens qui n’avaient besoin que d’un petit but pour aller en finale, avaient déjà la tête à la fête lorsqu’ils ont vu les Dauphins égaliser, puis prendre le large. A 1-2, les carottes étaient irrémédiablement cuites car pour renverser la vapeur , les Tunisiens devaient visiter trois fois les pâquerettes vert-noir et porter ainsi le score à 4-2. Un rêve impossible et ils s’en sont bien rendus compte au coup de sifflet final.

Pendant que les Dauphins entraient ainsi dans l’histoire, en brisant une tradition vieille d’une cinquantaine d’années, les Congolais s’étaient remis à rêver d’une finale congolo-congolaise, au nom de la même tradition qui devrait, cette fois, jouer en faveur des Corbeaux, battus à l’extérieur sur le score d’un but à deux. Mais hélas, la tradition était belle et bien brisée par V.Club et ceux qui éprouvaient encore quelque doute en ont fait l’amère expérience hier dimanche  à Lubumbashi où Mazembe qui était déjà sur le chemin de la finale en menant par 3-1, a ouvert sa garde et laissé les Algériens revenir à 3-2. C’était la fin, la sortie du Tout-Puissant.

VClub-ES Setif en finale

A la suite de son triomphe à Sfax et  de la victoire insuffisante de Mazembe sur Sétif, la finale de la champion’s league africaine se jouera entre V.Club et l’Entente de Sétif. Le match aller se déroulera le 24, le  25 ou le 26 octobre au stade Tata Raphael de Kinshasa tandis que la finale retour aura lieu soit le 31 octobre, soit 1er ou le 2 novembre au stade 18 mai 1945 de Sétif (Algérie). Une occasion pour V. Club de gagner un deuxième titre, le premier ayant été remporté en 1973 contre le Sporting Ashanti Kotoko de Kumasi. C’était à l’époque où V.Club carburait comme une mitraillette avec Ndaye Mutumbula, Jean Kembo Uba Kembo, Adelar Mayanga Maku, Mungamuni et surtout, le Seigneur Jeef Kibonge qui était à lui seul une véritable tour de contrôle des offensives vert-noir qui reposaient, en défense sur un général, Mange et dans les bois, l’inusable Bekao.

La victoire remportée sur Kotoko (3-0 à Kinshasa et 2-4 à Kumasi) était un succès d’anthologie car remportée sur l’équipe phare du Ghana laquelle, avec ses Osei Kofi, Mfum etc, constituait l’ossature des Black Stars alors au sommet de leur art.

Le retour de V.Club dans une finale de la première compétition africaine des clubs intervient 33 ans après la noyade de Tizi-Ouzou où la victoire d’un but à zéro remportée à l’aller à Kinshasa contre la Jeunesse Sportive de Kabylie s’était révélée insuffisante au match retour où les Dauphins, exécutés 0-4, avaient bu le calice jusqu’à la lie.

En ce qui concerne l’Entente Sportive de Sétif qui s’est payée hier le scalp du Tout-Puissant Mazembe en marquant un deuxième but à l’extérieur au plus mauvais moment, il a à son compteur un titre continental dans la même catégorie que son adversaire de la finale, titre remportée contre l’équipe nigeriane de Iwuanyanwu Nationale (4-0/0-1).

C’est pour la troisième fois que les deux clubs vont se retrouver face à face. Il y a deux ans, en 2012 plus précisément, les vert-noir avaient été sortis en seizièmes de finale de la C1 par la même Entente Sportive de Sétif. Il va de soi que l’équipe congolaise va aller à l’abordage cette fois pour prendre sa revanche et, pourquoi pas, venger Mazembe qui a été trahi par la petite forme de son gardien Kidiaba, coupable sur les deux buts encaissés.

Les deux clubs comptent chacun le joueur prétendant au titre de meilleur buteur (6 buts) de la compétition: l’Algérien El Hedi Belameiri et le Congolais Firmin Mubele.                            L.P.

Comment se sont-ils

qualifiés ?

Préliminaires:

-Vclub- Kano Pillars (Nigeria), 3-1/1-2

-ES Setf- Steve Biko FC (Gambie) retrait

16e de finales :

-Vclub- Dynamos FC (Zimbabwe), 0-0/1-0

-ES Setif- AsfaYennenga (Burkina Faso), 5-0/0-0

8e de finales :

-Vclub- Kaiser chiefs (Af. du sud), 3-0/0-2

-ES Setif- Coton sport (Cameroun), 1-0/1-0

Matches de groupes :

-Vclub en groupe A face à Mazembe (0-1/0-0), Al Hilal Omdurman du Soudan (2-1/1-1) et Zamalek d’Egypte (2-1/1-0)

-ES Setif en groupe B face à CS Sfaxien de la Tunisie (1-1/1-1), Esperance de Tunis (2-2/2-1) et Ahly Benghazi de la Lybie (1-1/2-0)

Demi-finales

-Vclub- CS Sfaxien, 2-1/2-1

-ES Setif- Mazembe, 2-1/2-3

Leave a Reply