Université de Kinshasa : Sam Mujoma fait «Docteur Honoris Causa»

unikinLe recteur de l’Université de Kinshasa (Unikin), le Professeur Jean Berckmans Labana, a décerné le titre de Docteur Honoris Causa en Science de l’Education à l’ancien président de la Namibie, Sam Mujoma. Cette cérémonie s’est déroulée le mercredi, 30 avril 2014, dans la grande salle de promotion Luc Gillon. Cette distinction lui a été attribuée à la suite d’une requête introduite auprès des autorités universitaires par celles de la Faculté de Psychologie et Sciences de l’Education. Selon cette requête introduite il y a de cela deux ans, l’ancien Président namibien – qualifié ici de « Président Fondateur et Père de la Nation namibienne » – mérite cet honneur grâce à son œuvre éducative réalisé dans son pays d’origine et servant actuellement de modèle pour toute l’Afrique et pour sa contribution au développement de la Namibie et de l’Afrique toute entière. Prenant la parole à cette occasion, le recteur de l’Unikin a dit la grande joie de l’Unikin d’organiser cette séance d’octroi du titre de Docteur Honoris Causa, car le rôle d’une université est d’enseigner et de rechercher des solutions à des problèmes qui se posent dans la société ; en cela elle se doit d’encourager tous ceux qui s’acquittent de ce rôle. C’est ainsi qu’il a souligné l’avis favorable de l’Unikin à la requête introduite par la Faculté de Psychologie et Sciences de l’Education.

S’adressant au ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire – empêché et représenté par son collègue de la Fonction publique, le Pr Jean Berckmans Labana reconnu n’avoir pas omis la réalité historique de cette       cérémonie, lourde de symboles et modèle de panafricanisme. En ce sujet, il a rappelé que depuis le début de la lutte pour la libération de l’Afrique du joug colonial, l’Unikin a formé des étudiants africains provenant de plusieurs horizons : Angola, Cap-Vert, Guinée Bissau, Namibie, etc. Et ce rôle, pour lui, est une contribution majeure à la lutte pour la libération de l’Arique. Pour le recteur de l’Unikin, l’attribution du titre de Dr Honoris Causa à Sam Mujoma est aussi une façon de le féliciter pour sa contribution à cette lutte de libération.

L’université doit se mettre au service de la société

 Après cette introduction du recteur de l’Unikin, le Professeur Kanyakokote, secrétaire général académique de l’Unikin a lecture de la décision n° 28/Unikin/2013 portant l’octroi du titre de Docteur Honoris Causa à Sam Mujoma. Il a été relayé par le Professeur Léon Mbadu Khonde, doyen de la Faculté de Psychologie et Sciences de l’Education qui a justifié la démarche méthodique de sa faculté et souligné que pour le récipiendaire, l’Education est l’outil par excellence pour chasser la pauvreté. Enfin, le Professeur Jean Kanga Kalema, président du jury en charge d’analyser la fiabilité du dossier, a lu le procès- verbal sanctionnant la décision du jury et demandant au recteur de conférer le titre de Docteur Honoris Causa à Sam Mujoma. Immédiatement après, ce dernier a reçu le diplôme et les insignes de l’Unikin pour ce titre.

En répondant à cet honneur, Sam Mujoma a fait remarquer que le rôle d’une université est d’être et de rester au service de la société. Ceci l’a conduit à créer l’Université de Namibie durant son mandat à la tête de son pays. Il s’est également et longuement étendu sur les bonnes relations qui unissent la RDC et la Namibie. Enfin, le discours du ministre de l’Esurs a clôturé la manifestation en revenant également sur l’œuvre de l’illustre hôte et sur son implication personnelle, au sein de la SADC, pour sauver l’unité de la RDC qui faisait face à une guerre d’agression de certains de ses voisins.

SAKAZ

Leave a Reply