Une justiciable récuse le Tripaix de Ngaliema

Mme Pauline Kalenga Kanza a porté plainte au Tribunal de grande instance de la Gombe, contre le Tripaix Ngaliema, sous RR 018/2011. L’audience publique y relative est passée hier mardi 2aôut 2011, dans la chambre I, sous la présidence des juges Sibu René, Samua et Mwanzi, assistés de la greffière Ngolela. Cette juridiction est accusée de manœuvres dilatoires et partialité dans le traitement des dossiers introduits par la citante. Le tribunal de Paix de Ngaliema étant absent à l’audience et pourtant il a été régulièrement saisi, le TGI a retenu le défaut à sa charge et a pris la cause en délibérée, pour un jugement à intervenir dans le délai légal.

Selon la citante Pauline Kalenga Kanza, il y a maintenant 6 mois depuis qu’elle avait introduite ses trois affaires sous RP 22.979, 22.978 et 23.018, au tribunal de Paix de Ngaliema. Et aucune d’elles n’a été examinée jusque-là. On ne faisait que changer de chambres. Elle avait même sollicité la jonction de ces trois causes, mais le juge avait rejeté cette demande et  ordonné la descente sur les lieux des faits. Mais, curieusement, le jour de la descente, le juge avait décidé une remise.

Au rendez-vous suivant, la partie adverse était absente. Mais dès que l’un des avocats qui comparaissait pour les intérêts de Pauline Kalenga Kanza s’était absenté, le tribunal en avait profité pour la condamner. C’est suite à ces manœuvres dilatoires que ses avocats ont saisi le TGI/Gombe afin que le dossier soit ouvert.

On rappelle que l’affaire tourne autour d’une parcelle qui avait été vendue à Pauline Kalenga Kanza par une certaine Hélène. Et la même personne l’avait revendu à une certaine Agnès. Pauline, se sentant victime de stellionat, avait saisi le tribunal de Paix de Ngaliema, pour être rétablie dans ses droits.

Muriel Kadima

Leave a Reply