Un député accuse un acteur politique

Le député national André Duimabumbu, membre de la Convention des Congolais Unis (CCU) est en procès avec Timothée Shotsha, un acteur politique de la place. Le dossier est enregistré au Tribunal de paix de la Gombe sous RC 21.358. Le plaignant traîne Thotsha en justice pour imputations dommageables et dénonciation calomnieuse. Le mardi 21 septembre 2010, ses avocats ont indiqué que Timothée Shotsha était invité en date du 24 mai 2010 dans une émission intitulée « Réplique Sankuru vers une guerre ethnique », animée par le journaliste Laurent Onyembo sur Africa Télévision.

 

Au cours de cette émission, aux questions lui posées concernant les origines des incidents survenus à Lodja, le prévenu a répondu en ces termes : « Si je veux avoir un suppléant, je ne prendrais pas quelqu’un sur qui l’histoire pèse négativement, comme l’a fait le ministre Lambert Mende quand il fut appelé au gouvernement ». Il a ajouté  qu’il y a un député national de CCU, originaire de Lodja, qui a été acteur principal de cette machine.

         Selon les avocats du député national Duimabumbu, ces propos ne pouvaient pas être tenus à l’endroit d’un grand élu de l’Assemblée Nationale, car ils portent atteinte à son honneur ainsi qu’à sa vie tant privée que publique. A en croire les mêmes intervenants, le prévenu n’avait pas renié ses propos au niveau du parquet, où il avait été préalablement entendu. Estimant l’intention de nuire clairement établie, ils ont sollicité du tribunal une somme de 300.000 dollars Us pour la réparation du préjudice subi par leur client et exigé l’arrestation immédiate de Shotsha.

         Appelé à la barre, celui-ci a soutenu n’avoir pas été animé de l’intention de nuire. Sa démarche visait plutôt à éclairer l’opinion sur ce qui s’était réellement passé à Lodja, surtout qu’il se considère comme une des victimes indirectes de ces incidents.

         Le tribunal a pris la cause en délibéré pour un jugement qui interviendra en principe dans 7 jours.  Muriel Kadima

 

 

Leave a Reply