Un centre multimédia pour rapprocher jeunes congolais et belges

Fêtant son 7ème anniversaire, mardi 23 mars 2010, à son siège situé sur l’avenue Lwanga dans la commune de Barumbu, le Comité des droits de l’homme et développement (Codhod) a procédé aussi à l’inauguration du studio d’enregistrement de son centre multimédia pour jeunes (CMJ). C’est le bourgmestre adjoint Hyppolite Nzita qui a coupé le ruban symbolique, en présence de Mme Katrien Meersman, attachée de la coopération au développement à l’ambassade de Belgique, du staff de Codhod et d’autres invités.

 

Le président de Codhod, Henri Christin Longendja, a déclaré que le centre avait pour vocation d’être un média citoyen et pour objectifs de faciliter l’échange entre les différents acteurs de la démocratie, de favoriser une réflexion sur les enjeux de la citoyenneté, de la gouvernance participative et du développement durable intégré partant du local à l’international, de généraliser la « coproduction » de l’information, mais aussi de susciter chez les jeunes, l’envie d’agir sur et dans le monde qui les entoure.

Il a indiqué que le projet de ce centre s’inscrit dans le cadre de leur deuxième programme qui a deux volets. D’abord, le volet de la coopération internationale décentralisée entre les jeunes revêt une dimension culturelle. Il consiste à promouvoir des échanges entre les jeunes congolais et belges à travers une série de reportages photos, son et vidéo sur les réalités quotidiennes touchant à la jeunesse dans les deux pays. Ces échanges se font de manière virtuelle via l’internet et physique avec des rencontres où les jeunes se rendent dans un pays pour cette fin. Ces échanges qui ont commencé grâce à différentes rencontres qu’organise le Bureau international de la jeunesse de la Belgique avec l’appui de la communauté française du même pays, sont organisés en Belgique par leur partenaire Oisis Ndjili et ici en RD Congo par Codhod. Ensuite, le deuxième volet, transversal au premier, est celui de la promotion des médias citoyens comme relais d’engagement associatifs et un outil pour la démocratie participative.

Le CMJ va offrir à ses usagers trois catégories de services, à savoir la production, la location d’équipements, l’internet et la formation. Pour l’instant, le CMJ va produire six émissions, à savoir le Dialogue inter Actif ; le Cri de la rue ; A l’écoute du Maître; Echo des entités décentralisées; Bourgmestre répond ; Echo du parlement ; A la découverte. Les productions du CMJ seront distribuées dans toutes les représentations diplomatiques, les organisations internationales et les organisations de la société civile. Elles seront également diffuées dans certaines chaînes de radio et de télévision avec lesquelles le Codhod compte tisser des partenariats ou acheter des espaces, si possible ici en Rd Congo comme en Belgique. Les mêmes productions serviront à cette organisation comme outils lors des sensibilisations,  des projections publiques ou des forums publics.

Le studio d’enregistrement est déjà opérationnel. Le représentante de l’ambassade de Belgique et le bourgmestre adjoint de la commune de Barumbu ont été reçus pour une interview à chaud sur cet événement.

A tour de rôle, la représentante de l’ambassade de Belgique et le bourgmestre adjoint ont félicité le Codhod et lui ont souhaité plein succès à son centre multimédia pour jeunes.

 

Jean- René Bompolonga

Leave a Reply