Un cahier de charge des activistes en chantier

   Jonas-Tshiombela         La Nouvelle Société Civile du Congo(NSCC) et ses partenaires dont Fn, Fecodi, Conosic, Redi, Confessions religieuses, etc. ont, dans une mise au point faite hier mardi 16 juillet 2013 au siège de la NSCC, salué l’initiative du chef de l’Etat de convoquer les concertations nationales.  S’engageant à élaborer et verser leur cahier de charges à ces assises, ces organisations ont d’ores et déjà suggéré la révision à la hausse du quota de la Société civile et la prise en compte de toutes ses composantes.

Proclamant la diversité de la Société civile, elles ont tenu, enfin, à préciser qu’aucune plate forme n’a reçu le mandat d’engager les autres tendances de la Société civile.

Dans le même ordre d’idées, ces ONG ont déclaré ne pas être concerné par le «Forum de la Société civile» ouvert mercredi matin à l’hôtel Sulutani. «Ne sachant pas les tenants ni les aboutissants et n’étant associés ni dans la conception et l’organisation, ni dans la réalisation, les conclusions de cette rencontre n’engageront que les organisateurs. Par conséquent, elles ne nous engagent pas et ne nous seront jamais non plus opposables », ont  déclaré Jonas Tshiombela et Bernard Botula, respectivement, Coordonateurs de la NSCC et du Forum des leaders (FL).

            Toutefois, les orateurs soulignent qu’ils restent «ouverts pour toutes les discussions dans le cadre de concertation de toutes les plateformes de la société civile dans un environnement démocratique ».

            Tshieke Bukasa

Leave a Reply