Uélés : la LRA reprend du poil de la bête

« La situation sécuritaire dans les deux districts d’Uélé (Province Orientale) est restée volatile et un léger regain d’activités de l’Armée de Résistance du Seigneur(LRA) a été rapportée pendant la période sous examen » Telle est le constat fait hier mercredi 9 juin par la Monuc au cours de son point de presse hebdomadaire. Elle affirme  avoir reçu des informations faisant état d’enlèvements et de la présence d’un petit groupe des rebelles ougandais de la LRA vers Linakofo, situé à 8 Km au Nord de Dungu. Toutefois, rassure son porte-parole Mounoubai, la Brigade d’Ituri de la Force de la Monuc tente de vérifier les différentes rumeurs au sujet du déplacement d’un grand groupe de la LRA vers le parc national de la Garamba sous le commandement du général de Brigade autoproclamé Ongwen.

Il sied de noter que depuis le 02 juin, le HCR, le Programme Alimentaire Mondial(PAM), la Commission nationale pour les réfugiées (CNR) et CARITAS Allemagne sont en mission à Bondo, pour identifier les réfugiés centrafricains, préparer leur relocalisation sur le site identifié et leur apporter une assistance en nourriture ainsi qu’en biens non alimentaires. Selon les statistiques des autorités locales, rapportées par Ocha, il y a 503 réfugiés à Bakpolo et 348 à Kpete, soit au total 851 personnes. D’autres réfugiés ont été localisés à Lebo, Magbangu, Manavue et Mungba (localités autour de Bakpolo), et d’autres l’ont été à Gona, Yagbandigi et Mbulo (localités situées autour de Kpete). Le nombre total des réfugiés ne pourra être connu qu’à la fin de l’opération de d’identification. Le PAM a distribué des rations alimentaires de 45 jours aux déplacés internes à Ngbayi (Tchomia). Au total, 204 familles, soit 557 personnes, ont bénéficié de cette assistance. La distribution a été faite par l’ONG Lutheran World Federation

Dans le cadre du programme de réponse rapide aux mouvements des populations (RRMP), l’ONG Solidarités a distribué, en partenariat avec CARITAS Dungu, des trousses d’articles non alimentaires à plus de 4.100 ménages déplacés dans la localité de Bangadi, à 125 km au nord de Dungu. Cette distribution de vivres était couplée à une distribution de vivres PAM dans la même localité et aux mêmes bénéficiaires.

Les évaluations réalisées dans la localité de Bangadi ont montré un faible accès à l’eau potable des populations de cette zone. En effet, la population n’a accès qu’à quatre litres d’eau par personne par jour (au lieu de 7,5 litres par personne par jour). Les maladies d’origine hydrique ont constitué, durant les mois d’avril et de mai, 40% des consultations dans les structures sanitaires de cette localité.

Une assistance humanitaire, prévue pour 3 500 ménages bénéficiaires à Ango et comprenant des trousses d’articles non alimentaires et des intrants agricoles, a été suspendue en raison des difficultés pour a acheminer l’aide de Dingila vers Ango et Bili. Cela est du à la présence, les deux dernières semaines, de l’Armée de résistance du seigneur (LRA) qui a été signalée par la population. 

Tshieke Bukasa

 

Leave a Reply