Tripaix/Ngaliema : un ancien ministre traîné en justice pour diffamation

 

Le président de la Société civile du Katanga et porte-parole du Cadre de concertation des ONG de cette province, Jean-Pierre Muteba, a traîné en justice l’ancien bâtonnier et ministre, Jean-Claude Muyambo Kyassa pour diffamation. L’affaire est pendante au tribunal de paix de Ngaliema où une audience a eu lieu le 23 novembre 2012.

En effet, à en croire le plaignant, tout est parti d’une déclaration faite par le Cadre de concertation des ONG du Katanga invitant les acteurs politiques à la retenue face au discours d’incitation à la violence et à la haine tribale qui se développe à travers les médias locaux. En guise de réponse à cet appel, accuse Jean-Pierre Muteba, l’un des acteurs dans ce conflit, l’ancien ministre des Affaires humanitaires au gouvernement central, l’a publiquement froissé en le traitant du 2ème homme le plus corrompu du monde !

 « Il m’a personnellement cité dans deux correspondances lues officiellement sur sa chaîne de radio et télévision JUA (RTLJ) et je me suis senti blessé dans mon amour propre car j’ai toujours mené mon combat proprement au sein de la société civile du Katanga. Je fais toujours des efforts immenses pour ne jamais être traité de corrompu…», a-t-il déclaré devant le juge, avant de réclamer des preuves de ces allégations sans fondement. Faute des preuves, Jean-Pierre Muteba demande à la justice de tirer toutes les conséquences de ce qui apparait comme une diffamation.

Au cours de cette audience, les avocats de Jean-Claude Muyambo ont récusé cette plainte sur la forme, alors que le conseil de Jean-Pierre Muteba a justifié le choix des cours et tribunaux de Kinshasa, précisant que les deux justiciables résident à Kinshasa où ils ont tous des maisons. L’ancien bâtonnier est « notable » de Ngaliema, alors que son contradicteur habite Kintambo.

Le juge a pris l’affaire en délibéré pour donner sa décision le 4 décembre 2012.

Tshieke Bukasa

Leave a Reply