Transport aérien : la CAA renforce sa flotte

La Compagnie Aérienne Africaine (CAA) a annoncé officiellement le renforcement de sa flotte aérienne avec trois nouveaux avions dont un Fokker 50, un Fokker 100 et un Airbus A 320. C’était au cours d’une conférence de presse qui s’est tenue le samedi 05 novembre au Fadden House à la Gombe. On a enregistré comme conférenciers : Basile Malanas (Directeur général), Jeef Abbeba (Responsable commercial), etc…

Ces nouveaux avions Fokker 50, Fokker 100 et Airbus A 320 sont des appareils de nouvelle génération qui s’imposent par leur confort et leur capacité à voler dans des meilleures conditions dans le ciel congolais. Vu la devise de la CAA qui est « Sécurité, Ponctualité et confort », cette nouvelle flotte répond positivement aux attentes de sa clientèle. Il faudrait souligner que l’entretien desdits avions sera assuré par les fabricants.
Etant donné que la CAA est la plus grande compagnie aérienne de la RD Congo, elle a pris la précaution de financer la réhabilitation des pistes d’atterrissage dans les deux Kasaï.
Il faut noter que la CAA compte à présent une dizaine d’avions qui assurent le transport aérien dans le ciel congolais. Cependant, les principales lignes sont celles qui retient la capitale, Kinshasa, à Lubumbashi, Kisangani, Goma, Bukavu, Mbuji-Mayi et Kananga. Cette nouvelle acquisition est venue renforcer la desserte.

La CAA est déterminée à assurer un plus grand nombre de vols dans les meilleures conditions, en faveur de ses clients et de tous ceux qui souhaitent voyager à bord de ses avions. Il faut noter que la CAA est assurée chez LOYDS, la plus grande société d’assurance aérienne dont de siège est en Angleterre. A ce propos, la facture de sa police d’assurance s’élève à 50 millions de dollars américains. Ses équipages sont composés des pilotes et de co-pilotes congolais formés à l’étranger.

La CAA a mis en place un Call Center 0995903900. Ses agences sont interconnectées et travaillent en réseau, ce qui veut dire que tout Congolais désireux de voyager à bord d’un de ses avions peut facilement faire sa réservation sans se déplacer, en appelant au numéro ci-dessus.
En recherchant toujours le bien-être et le confort de la population congolaise, la CAA est déjà présente sur la ligne Kinshasa-Entebbe. Et bientôt, elle entend innover une fois de plus afin de satisfaire sa clientèle en reliant Kinshasa à Johannesbourg.
Ces vols pourront être assurés grâce à son Airbus A 320. Et elle tient à mettre à la disposition des Congolais des cargos pour transporter des marchandises. Notons qu’à partir d’aujourd’hui, la CAA va présenter un nouvel horaire des vols à ses clients.

Dorcas Nsomue

Leave a Reply