Téléphonie mobile : Airtel : plus de 160 nouveaux sites à travers la RDC

Comme annoncé lors du lancement officiel le 9 décembre 2010 par son Directeur général en République démocratique du Congo, le réseau Airtel poursuit son implantation à travers le pays.
Plus de 160 nouveaux sites viennent d’être installés à travers le territoire national. Ce, hormis les travaux d’amélioration opérés sur les sites existants.
Pour rappel, lors du lancement de cette marque en remplacement de Zain, le Directeur général Antoine Pamboro avait annoncé un investissement de 400 millions de dollars américains en République démocratique du Congo, pour les trois prochaines années. Objectif : étendre le réseau à travers tout le territoire national congolais, tout en rendant la communication accessible à tous.

C’est dans ce cadre qu’il faut situer de grands travaux d’amélioration et d’extension du réseau qui s’effectuent depuis le mois d’avril dernier, dans plusieurs villes et localités déjà desservies par le réseau. De même, des dizaines de sites additionnels ont été ajoutés dans le réseau pour non seulement mieux servir les Congolais, mais également améliorer la qualité de la communication dans des milieux desservis par le plus grand réseau de la RD Congo.
Parmi les nouveaux sites, il y a entre autres Niania et Bafwasende dans la Province Orientale. Sites inaugurés en juillet 2011, par l’ancien vice-premier ministre et ministre des Télécoms, Simon Bulupiy Galati, actuellement ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance sociale.

Assurer la couverture de plus de 80% du territoire

Par ailleurs, la société Airtel ambitionne d’assurer dans un avenir proche la couverture de plus de 80% du territoire national congolais.
Pour y parvenir, l’entreprise a signé des partenariats avec beaucoup de leaders mondiaux de différents secteurs tels que IBM pour la gestion informatique, ERICSON pour la gestion du réseau, et TECH MAHINDRA pour le service client.
Cette politique d’expansion du réseau, font savoir les responsables d’Airtel/RDC, se poursuivra jusqu’à la couverture totale de la République démocratique du Congo.
A ce sujet, indiquent-ils, des localités jadis oubliées seront connectées au monde grâce au plus grand réseau de téléphonie mobile en République démocratique du Congo.
De cette façon, la communication qui est un besoin social, sera à la portée de tous et Airtel deviendra la marque la plus proche des Congolais d’ici 2015.

Leave a Reply