Télécommunications : encore un nouveau-né en RD Congo

Dans le cadre de la tournée qu’il a initiée sur le terrain depuis sa prise de fonctions en vue de palper du doigt les réalités de son secteur, le ministre des Postes, Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication a été invité à baptiser un nouveau-né de son département. Il s’agit d’une nouvelle société de téléphonie mobile qui vient de s’installer en République démocratique du Congo, dénommée «Africell».
Ce nouveau-né loge dans les installations de la toute première société du genre, en l’occurrence Telecel, sise avenue de la Justice à la hauteur de l’entrée du cimetière de la Gombe. Son directeur technique, qui a représenté le directeur général à la cérémonie de lancement des activités, a déclaré que sa compagnie emploiera la main-d’œuvre locale. 
En ce qui concerne le démarrage des activités, le calendrier prévoit un lancement en trois phases. 
La première phase concerne la ville de Kinshasa et les provinces de Bandundu, Bas-Congo et Katanga. Et la deuxième sera pour le centre du pays, c’est-à-dire les provinces du Kasaï Occidental et du Kasaï Oriental.
Enfin, la troisième et dernière phase touchera la Province Orientale, Equateur, Nord et Sud-Kivu.
 
Sur le plan technique, l’orateur a renseigné qu’Africell emploie la technologie de la 3ème Génération, G3.
Son allocution terminée, un essai de communication a été expérimenté sur le champ entre le ministre des PTNTIC Tryphon Kin-Kiey et le Directeur général d’Africell qui n’était pas sur place.
Le ministre des Ptntic a, après avoir souhaité la bienvenue au nouveau-né, fait remarquer que celui-ci vient dans un monde de concurrence où rien ne lui sera facile. D’où il doit se battre pour se procurer le bonheur.
Comme recommandations, il a émis le souhait de voir Africell innover dans le sens de se déployer le plus largement possible à travers le territoire national, voire dans des zones moins rentables. Plutôt que se contenter seulement des capitales provinciales et grands centres commerciaux à l’instar de ceux qui l’ont précédé. Après, le ministre a été convié à la visite des installations de la nouvelle société du monde des télécommunications en République démocratique du Congo. Il importe de signaler qu’Africell est la sixième société des télécommunications mobile en Rdc.
 
Dom

Leave a Reply