Standardisation des méthodes policières de la PNC : la mission Eupol RDC et la Belgique appuient le projet

Interpellées par de nombreuses critiques longtemps formulées par la société civile congolaise à l’égard de la plupart des éléments de la police, qui tout en ne jouant que partiellement leur rôle, sont inefficaces dans leurs différentes missions, et s’illustrent souvent par des cas de tracasseries et autres abus, les autorités congolaises avaient décidé d’apporter un réel changement de mentalités et de comportement au sein de la Police nationale congolaise. Et ce, à travers le projet de la réforme de la Police nationale congolaise qui, comme on le sait, soutenu par plusieurs partenaires extérieurs avec la mission Eupol RDC en tête, est en cours de la réalisation, plusieurs étapes ayant été accomplies avec satisfaction. C’est dans ce cadre  qu’a été ouvert le chantier de la formation de différentes unités de la police, afin que les policiers congolais puissent atteindre le même niveau que les policiers des pays développés.

Après la formation assurée à la Police de recherche et d’investigation, aux unités d’intervention, aux officiers de police judiciaire, à la Police technique et scientifique, aux techniciens et inspecteurs de l’Inspection générale d’audit, aux policiers de différentes unités sur le projet de renforcement de la lutte contre l’impunité des violences sexuelles, sur les méthodes d’intervention en cas d’émeutes et de manifestations publiques, sur les techniques d’arrestation des malfaiteurs dans un bâtiment, dans un terrain ouvert, à la Police spéciale pour la protection de l’enfant et de la femme et à la Police pour la protection de l’enfant et la lutte contre les violences sexuelles,     la mission Eupol RDC vient de participer la semaine passée, en collaboration cette fois, avec la Police nationale congolaise et la Belgique, à un programme de renforcement de capacités de la police de proximité. Cette police territoriale est installée dans tous les quartiers et appelée à être plus proche de la population, pour mieux assurer sa protection, ainsi que celle de ses biens.

Cette formation est axée sur plusieurs matières comprenant entre autres, la sécurisation des populations civiles, la déontologie du policier et l’usage de la contrainte, conformément à la doctrine de la police de proximité élaborée par le Comité de suivi et de la réforme de la police.
Ce programme de renforcement de capacités vise à doter les éléments de la Police nationale congolaise, des connaissances et des techniques policières modernes en usage dans les pays développés. Ce qui favorisera au finish, la mise en place en RDC, d’une véritable police civile, républicaine, et professionnelle, capable d’exécuter les missions de la police dans n’importe quel autre pays du monde.

Dans les milieux de parlementaires et de la société civile, on salue ce projet soutenu par la mission Eupol RDC qui recourt à une expertise policière avérée pour la formation des policiers congolais. Le seul vœu émis par la population est que les apprenants policiers puissent s’approprier ces méthodes et mettre en application toutes les connaissances et techniques apprises.

J.R.T.

Leave a Reply