Sortie officielle de l’AHUDE : le pari des Humanistes démocrates

 L’esplanade de la paroisse Ste Rita de la cité Pumbu, dans la Commune de Mont Ngafula, a servi de cadre, le dimanche 19 décembre 2010, à la sortie officielle de l’ « Alliance pour l’Humanisme et la Démocratie » (AHUDE). Cérémonie haute en couleur marquée par une grande affluence des militants et sympathisants de ce parti politique, cette manifestation a connu aussi la participation des représentants des partis membres de l’Alliance de la Majorité Présidentielle (AMP), plate-forme politique à laquelle appartient l’AHUDE. Sous le leadership de son président national, Anicet Kuzunda Mutangiji, l’AHUDE a présenté à l’assistance sa lecture des enjeux électoraux de 2011.

 

 En effet, a indiqué sa présidente, Odile Nkondi, le parti s’est assigné d’abord comme objectif de gagner le pari de faire élire Joseph Kabila Kabange au 1er tour. « Réussi cet enjeu, c’est avant tout nous assurer de la continuité de ces vastes travaux de rénovation de notre pays. C’est aussi et surtout de garantir au peuple congolais l’enthousiasme, l’énergie et l’ambition d’un souffle nouveau incarné par le président de la République » a-t-elle clamé. Tandis qu’au niveau législatif, le vrai enjeu pour l’AHUDE est d’apporter un souffle nouveau à ce qui est déjà entrepris pour nous assurer une large majorité et une large représentativité des Congolais du Congo profond. N’ayant pas seulement pour ambition de grandir, mais aussi des aspirations de changement positif et constructif, l’AHUDE a lancé un vibrant appel à la population d’assurer avec brio la reconduction d’Anicet Kuzunda, surnommé « Nsusu ya Buala », pour un nouveau mandat de député national. 
 Dans le même ordre d’idées, le président national de cette structure politique a décliné les désirs des siens dans l’échiquier politique national. « Nous voulons des outils pour produire des changements, la capacité d’action, le pouvoir pour la prise de décisions(…) Nous voulons un espoir pour les exclus, les discriminés, pour tous ceux qui souffrent de la violence de tout genre. Mais aussi un signal que cet espoir mis dans le futur pourra alimenter jour après jour avec la force interne que nous donne ce ‘quelque chose pas de plus, mais de différent’ qui nous connecte avec ce qui donne réellement sens à la vie l’humanisme » a souligné Kuzunda, expliquant que pour eux, la valorisation du Congolais est une priorité urgente.
 Enregistré au ministère de l’Intérieur et Sécurité depuis juin 2010, l’AHUDE a pour projet politique, l’humanisme démocratique, c’est-à-dire la construction d’une société dans laquelle la personne humaine s’épanouira et jouira pleinement de ses libertés et ses droits humains fondamentaux. Somme toute, ce parti s’assigne, entre autres,    pour objectif de combattre les antivaleurs (corruption, impunité, injustice, clientélisme, tribalisme, spoliation des biens de l’Etat, pillage des ressources naturelles, immoralités, violences, etc.).

Tshieke Bukasa

Leave a Reply