Site Saint Raphaël : c’était la cacophonie !

De nombreux électeurs qui ne retrouvent pas leurs noms sur la liste et d’autres envoyés à l’école Saint Etienne sise sur la 3ème rue, des témoins qui se voient refusés d’accomplir leur devoir civique malgré la dérogation leur déclarée par la Ceni…: voilà l’ambiance qui a régné au site de vote Collège Saint Raphaël.
En effet, la liste des électeurs affichée ne contenait que des noms allant de la lettre A jusqu’au nom KAZADI. Pour le reste des lettres alphabétiques, les électeurs étaient priés d’aller à l’école St Etienne. Hélas, là aussi certains électeurs se sont retrouvés face à la même situation.

De retour au site St Raphaël pour rapporter la nouvelle à qui de droit, les responsables de la Ceni déployés sur ce site disaient n’avoir pas de solution à leur problème.
Ce qui provoquait la colère chez la plupart des électeurs « sans site », particulièrement les jeunes, qui criaient déjà à la magouille en préparation. D’autres par contre, les mamans généralement, ont décidé de rentrer à la maison sans remplir leur devoir civique, en dépit de leur détermination à se choisir des dirigeants qui répondent le mieux à leurs aspirations.

Toujours dans ce chapitre, certains électeurs qui après avoir constaté qu’ils ne se retrouvaient pas leurs amis ni à St Raphaël ni à St Etienne, levaient l’option d’aller consulter les listes du site de l’école « Les Compagnons » sise à la 1ère rue Limete.

Le deuxième cas au site St Raphaël, concerne de nombreux témoins des candidats à qui on refusait le droit de voter sous prétexte que le nombre des témoins admis à voter était déjà atteint. En plus, d’autres se voyaient même refuser d’accéder à l’intérieur des bureaux.
C’est plus tard dans l’après-midi, à quelque temps de la fermeture, qu’un ordre viendra pour instruire les responsables de la Ceni de laisser tout le monde voter.
Vers 17h45, on a fermé tous les bureaux de vote de St Raphaël en vue de les transformer en ceux de dépouillement, conformément à la loi.
La même situation a été observée au site ITM/FUNA sis boulevard Sendwe.

Ici, la liste des électeurs affichée se limitait à quelques noms de la lettre M. Pour le reste, on envoyait les électeurs à l’école Moanda ou au lycée technique se trouvant juste à côté.

Coup de chapeau au site ISS

Seul le site de l’Institut supérieur des statistiques, sis avenue des écoliers au quartier Kauka, a fonctionné de manière exemplaire.
Avec une quarantaine de bureaux, le site ISS n’a pas connu de mauvaises situations à l’instar de celles enregistrées à St Raphaël et Itm/Funa.
Tout s’est déroulé normalement.

Dom

Leave a Reply