Sécurisation de Pinga, Kibua et Walikale : la Monusco lance l’opération « Shop Window »

Suite à l’augmentation  des activités des groupes armés dans les territoires de Walikale et de Masisi qui sont à l’origine de plusieurs violations des droits de l’homme et de l’accroissement de l’insécurité parmi la population civile, la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en RDC( Monusco) a lancé, depuis le 1er septembre 2010, l’opération « Shop Window » dans les zones de Pinga, Kibua et Walikale au Nord-Kivu. Objectif : rassurer la population et démontrer l’engagement des casques bleus à utiliser toutes les ressources à leur disposition pour remplir leur mandat de protection.

            En effet, après les viols de Kibua sur plus de 240 victimes, la Monusco a déclaré avoir reçu d’autres informations concernant d’autres actes, bien qu’à moindre échelle, qui se seraient produits à Mubi et dans les environs de Pinga.

            Concernant Mubi, localité située à environ 36 Km au nord-ouest de Walikale sur l’axe Walikale-Kisangani, la brigade du Nord-Kivu, la police Monusco et le Bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l’homme ont tous fait état des combats entre les FDLR et les Maï Maï Sheka les 16 et 17 août et qui ont provoqué le pillage de pillage de plusieurs maisons, l’enlèvement d’une cinquantaine de personnes pour transporter les butins. Bilan des affrontements : mort de 2 FARDC et 7 civils blessés. Le 25 août, Heal Africa informe la Monusco de la présence de 8 victimes de viol venues chercher des soins médicaux dans leur centre de Bilobilo. Dans la soirée, une information arrive laissant entendre que toutes les personnes enlevées avaient été libérées. Tandis que 2 jours plus tard, le 30 août, une équipe conjointe de protection est envoyée à Walikale et reçoit une liste avec une quarantaine de noms des victimes.

            Au sujet de Pinga, située à 10 Km au nord-est de Masisi, sur la base d’un rapport daté du 28 août 2010, il ressort que 16 viols ont été opérés dans le secteur sur une période de 2 semaines : 2 à Bushimo, 13 au marché de Chuho et 1 à Burai.

Tshieke Bukasa  

 

Leave a Reply