SADC : le budget 2009/2010 sous examen

Les experts des pays membres de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) sont réunis depuis hier lundi 22 février au Grand Hôtel Kinshasa en vue de la préparation du Conseil des ministres de cette organisation prévu du jeudi 25 au vendredi 26 dans la capitale congolaise. Alors que l’examen du budget pour l’exercice financier 2009/2010 demeure le point principal de l’ordre du jour de la réunion du Conseil, d’autres questions ayant trait à la  préoccupation régionale proposées pour la présente rencontre sont notamment les progrès réalisés sur l’intégration économique régionale, la sécurité alimentaire régionale et une revue de l’application du système de quota dans le recrutement du personnel de la SADC.

A cet effet, Guillaume Manjolo, point focal de la SADC au cabinet du ministère de la Coopération régionale, a expliqué que lui et ses pairs s’attellent d’abord à discuter de l’ordre du jour qui sera soumis aux ministres, pour  entérinement avant une nouvelle soumission aux Chefs d’Etats. « Bien entendu l’évaluation des résolutions du sommet de septembre dernier, ainsi que d’autres sujets qu’on ne peut à l’heure actuelle livrer aux médias seront débattus… » a affirmé l’expert congolais.

Pour ce qui est du Conseil des ministres prévu le jeudi prochain, cette réunion sera précédée par un briefing de presse conjointement organisé par le président du Conseil des ministres, Raymond Tshibanda N’Tungamulongo, ministre de la Coopération internationale et régionale, et le Secrétaire exécutif adjoint de la SADC , l’ingénieur Joao S. Caholo, dans la salle Lubumbashi du GHK le mercredi 24 février.

Soulignons que la SADC compte actuellement 15 Etats membres que sont : l’Angola, le Botswana, la RDC , le Lesotho, le Madagascar, le Malawi, l’Ile Maurice, le Mozambique, la Namibie , les Iles Seychelles, l’Afrique du Sud, le Swaziland, la Tanzanie , la Zambie et le Zimbabwe. Joseph Kabila assume pour l’heure la présidence.

Tshieke Bukasa 

Leave a Reply