RLTV de nouveau opérationnelle

La RLTV (Radio Télévision Lisanga) a repris ses émissions le samedi 17 septembre 2011, après avoir subi un incendie criminel dans la nuit du 05 septembre 2011. L’heureuse nouvelle a été communiquée en primeur aux membres de l’Opposition réunis le même jour dans les installations de cette chaîne.

Les opposants, qui l’ont accueillie dans l’allégresse, ont laissé entendre que RLTV est devenue « le patrimoine » de l’ensemble du peuple congolais, le symbole de la liberté de presse et de la démocratie. Elle apparaît comme l’un des rares espaces de liberté en République Démocratique du Congo, où les médias publics sont pris en otage par la majorité au pouvoir.
Pour marquer leur solidarité avec la chaîne du député national Roger Lumbala, les participants à la réunion de l’opposition ont improvisé une collecte spéciale de fonds en sa faveur. Au terme de celle-ci, Serge Mayamba (Délégué de l’UDPS) a pris la parole pour appeler l’opposition à la vigilance et l’unité pour faire face aux intimidations et coups fourrés de toutes sortes.

Intervenant à son tour, le Secrétaire Général du RCD/N, Moïse Moni Dela, a exprimé ses vifs remerciements à ses pairs de l’opposition pour leur geste de solidarité et de sincérité. Pour marquer l’événement d’une pierre blanche, l’artiste musicien Marie-Paul dit « Roi Pelé » a agrémenté une soirée haute en couleurs. Baptisé « musicien du changement », ce chanteur a comblé l’assistance par sa prestation.

On rappelle que c’est dans la journée du 05 septembre 2011 qu’Etienne Tshisekedi avait déposé à la CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante) son dossier de candidature à l’élection présidentielle. En début de soirée, après que son cortège eut été caillassé par des militants du PPRD, au niveau de leur permanence de l’avenue Sendwe, au quartier Matonge, on apprenait que celle-ci avait été pillée par des individus présentés comme des combattants de l’UDPS. Dans la nuit du même jour, la permanence de l’UDPS, dans la commune de Limete ainsi que la chaîne RLTV étaient incendiées et saccagées par des éléments armés et des marginaux soupçonnés avoir agi selon un ordre venu des officiels.

Eric Wembakungu (CP)

Leave a Reply