Riposte contre l’épidémie à virus Ebola : Félix Kabange lance la formation des équipes pluridisciplinaires

EBOLA 1C’est effectif, les expériences capitalisées par la République démocratique du Congo (RCD) dans le cadre de la lutte contre l’épidémie à virus Ebola, ne doivent pas seulement le servir  seul, mais servir aussi l’Afrique et le monde.

C’est ce qui justifie la tenue depuis hier mardi 28 octobre 2014, du lancement par le Dr Félix Kabange Numbi de la Santé publique, de la formation des équipes pluridisciplinaires de la riposte contre l’épidémie Ebola. Ce lancement a eu lieu à l’hôtel Béatrice de la Gombe en présence du Représentant de l’OMS en RDC, le docteur Waogodo Caboré, de la Représentante de l’Unicef en RDC, Mme Barbara Bentein, ainsi que des partenaires.

Procédant au lancement de cette session de formation d’une semaine, le ministre de la Santé publique a dans son discours, rendu un hommage au chef de l’Etat pour son leadership déterminant dans la riposte contre cette épidémie au nom de la : « Solidarité africaine en action ».
Félix Kabange Numbi a signalé que la déclaration du chef de l’Etat du haut de la tribune des Nations Unies sur la création des centres de recherche pluridisciplinaires sur Ebola en qualité comme en quantité, a été un grand défi sur le plan international à cause de son expertise en la matière, mais aussi car elle s’était fixée un délai de 45 jours pour mettre fin à cette épidémie d’Ebola.
Le docteur Félix Kabange a de prime abord remercié le Premier ministre Matata, d’être resté très attentif pendant que l’épidémie était en train de sévir à Boende et avant de saluer la démonstration extraordinaire des forces et des équipes déployées à Boende et à Lokolia.

Une collaboration agissante entre le gouvernement et ses partenaires
Le ministre de la Santé a également saisi cette occasion, pour remercier madame Barbara Bentein, représentante de l’Unicef, femme formidable et très disponible qui a toujours lutté pour la cause des enfants congolais, et avec qui il a œuvré pendant trois ans et qui malheureusement prend sa retraite dans une semaine. Il a ainsi déclaré que la RDC la portera toujours à cœur.
Par ailleurs, Kabange Numbi a dit sa gratitude à l’OMS et à l’UNICEF, ainsi qu’à d’autres partenaires qui ont été tous les combats aux côtés de son ministère. Il a confirmé que les modules qui vont être utilisés ont été validés par un groupe de 56 personnes lors de la formation des formateurs organisée avec 17 nationaux et 4 internationaux.
S’adressant aux trois cent membres qui vont être déployés, le ministre de la Santé leur a demandé d’être très disciplinés dans les règles de protocoles, de faire preuve de sacrifices et de volonté. Car l’objectif poursuivi est non seulement celui d’augmenter les nombres de vies sauvées en Afrique de l’Ouest, mais aussi d’arrêter la spirale de la mort.
Enfin, le Dr Kabange a déclaré qu’il fera le nécessaire pour que le professeur Muyembe et le Dr Kebela puissent être décorés pour leurs loyaux services rendus à la nation congolaise dans le cadre de cette lutte.
Intervenant pour sa part, la représentante de l’Unicef a félicité le gouvernement d’avoir tenu ce pari. Elle a précisé que cette session de formation est à la fois un renforcement et une consolidation sur l’expérience efficace de la RDC et réunit à la fois médecins, psychologues, laboratins, hygiénistes, etc.
Enfin, elle a réitéré le soutien de son organisation à la RDC pour vaincre la maladie qui affecte l’avenir de nos enfants et a confirmé que cette formation va d’abord servir la RDC, l’Afrique et le monde pour démontrer la solidarité du pays basée sur le partage du savoir.
Pour sa part, Dr Waogodo, représentant de l’OMS en RDC a estimé que cette cérémonie revêt un caractère historique, car 40 ans après l’apparition de cette maladie, l’expertise de la RDC mérite bien d’être reconnue et partagée à travers le monde.
Melba Muzola

Leave a Reply