Réseau Panafricain des Journalistes : projet de conférence-débat sur la liberté de la presse à Kinshasa

lambert_mende_omalanga_congo_zLe ministre des Médias, chargé des Relations avec le Parlement et de l’Initiation à la nouvelle citoyenneté, Lambert Mende Omalanga, a accordé, le mardi 8 octobre 2013 à son cabinet de travail, une audience à une délégation des professionnels des médias, membres du Réseau Panafricain des Journalistes(RPJ). Conduits par Adrien Wayi Levy de la République du Congo, ces journalistes ont communiqué au ministre l’organisation prochaine à Kinshasa d’une Conférence-débat autour du thème « Pouvoir & Liberté de la Presse à l’Ere de l’Internet et des Médias sociaux ». A en croire ses organisateurs, cette session de formation sera animée par Jean-Claude Nkou, consultant en Communication politique et spécialiste Internet & Médias sociaux.

En effet, a indiqué Adrien Wayi, l’organisation cette conférence est motivée par le souci de sensibiliser et d’encourager les journalistes africains sur l’intérêt de passer à l’internet et aux médias sociaux et montrer comment s’approprier ces technologies de demain dites « technologies numériques ». « Tout cela pour plus d’efficacité et de visibilité de la presse africaine plus puissante et plus percutante…», a-t-il appuyé, avant de solliciter le patronage du numéro 1 de la presse nationale.

En guise de réponse, le ministre Mende a encouragé cette initiative dont « le thème est très utile pour la profession ». En attendant sa réponse officielle qui va intervenir dans une semaine, le ministre a souligné qu’il faut « guérir » les professionnels africains de cette espèce de complexe leur inoculée par leurs collègues d’autres médias. En définitive, il a attiré l’attention des Africains face aux médias globaux qui essaient de nous insérer dans leur lecture des faits et de nous imposer à regarder avec leurs propres yeux.

Il convient de rappeler qu’une cinquantaine des journalistes et experts para médiatiques avaient concouru à la mise en place effective du Réseau Panafricain des Journalistes(RPJ), depuis le 24 février 2011 à Brazzaville (République du Congo). Entreprise lancée à Rabat(Maroc), depuis avril 2007 en marge de la 1ère Conférence africaine sur le Développement humain, le RPJ a réellement pris corps au cours de l’Assemblée générale constitutive tenue dans la salle de conférences de l’hôtel de ville de Brazzaville. De manière consensuelle, les professionnels des médias africains ont ainsi porté leur choix sur Brazzaville comme siège du RPJ et sur le Congolais Adrien Wayi Levy pour conduire les premiers pas de cette organisation continentale jusqu’à sa troisième année d’existence.

Association fondée sur le respect de l’éthique et de la déontologie, ses membres viennent de la quasi-totalité de quatre coins d’Afrique et se sont fixés pour objectif  de contribuer davantage à la promotion du processus de démocratisation en Afrique. La section RDC du RPJ est actuellement dirigée par la journaliste Dieumerci Nzob Mabiala.        Tshieke Bukasa

Leave a Reply