Recrudescence des fumeurs de chanvre dans les rues de Kinshasa

L’arôme du chanvre hante les journées comme les nuits kinoises. Les fumeurs de cette forte drogue non inquiétés se comportent dans un territoire conquis. Dans les cités résidentielles, dans les marchés comme sur les places publiques, les friands de « l’herbe » s’adonnent à cœur joie à leur portion magique. Aux arrêts de bus, dans les alentours des ports publics et privés, des écoles, des universités et instituts supérieurs : rien n’échappe à la main-mise des fumeurs de chanvre.

Il suffit de sillonner la commune de Barumbu, précisément au croisement des avenues Nyanza et Itaga, pour sentir d’un coup l’odeur du chanvre. Cet endroit est squatté depuis des années, par une dizaine des bicoques construites en tôle de récupération. Et les occupants, des marginaux, fument l’herbe toute la journée, au vu et au su de tout le monde.  Les usagers de cette route et même les habitants de parcelles environnantes se plaignent du fait qu’il est pratiquement impossible de respirer de l’air pur.

Sur le lieu, on trouve non seulement les jeunes, mais aussi des vieux qui prennent plaisir à cette pratique. Toutes les catégories s’y retrouvent, porteurs, shégués, vendeurs, wewa, prostitués… Ce qui étonne le plus, c’est que même des militaires et des policiers, viennent également s’abreuver à ce « repas dangereux et toxique ».

Interrogé à ce sujet, un passant a laissé entendre que ces délinquants ont été déguerpis à plusieurs reprises par les agents de l’ordre, mais ils reviennent toujours après quelque temps.

Selon lui, il arrive de fois que ces inciviques commettent des extorsions  de quelques objets de valeur sur les usagers de cette rue. A la tombée de la nuit, les passants préfèrent empreinter d’autres avenues de peur d’être la proie de ces délinquants. C’est ainsi qu’ils ont lancé un S.O.S à l’endroit des autorités compétentes, afin de prendre des mesures appropriées pour mettre hors d’état de nuire tous ces toxicomanes et punir les militaires qui s’adonnent à cette pratique illégale.

PersideDiawaku

Leave a Reply