Présidentielle 2011 : PPRD, c’est Kabila !

La grande messe du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) s’est clôturée, hier dimanche 21 août au stade des Martyrs de Kinshasa, avec la désignation et l’investiture solennelles de Joseph Kabila Kabange comme candidat à l’élection présidentielle de 2011. A l’occasion de cette solennité, le deuxième congrès ordinaire du PPRD, tenu pendant 3 jours,  a justifié ce choix avant de se mettre en ordre de bataille. C’est grâce, entre autres, à ses qualités morales exceptionnelles (discipline, humilité, fermeté, patriotisme, constance, fidélité à ses promesses, sobriété…), à sa vision d’excellence dans la défense de la patrie et de l’intégrité territoriale ainsi que dans la gestion de la chose publique, etc. 

Par ailleurs, venus des fédérations tant internes qu’externes du pays,  les congressistes ont souligné que leur choix est motivé par le souci de permettre à l’actuel Chef de l’Etat de poursuivre son œuvre « magistrale » de la reconstruction et de la modernisation du pays. Ainsi, ils ont chargé le Secrétaire général du PPRD, Evariste Boshab, de veiller, de concert avec leurs alliés, au dépôt de sa candidature auprès de la CENI, dans les délais légaux, et de mobiliser le parti ainsi que les forces vives afin de « lui assurer une victoire éclatante et incontestable ». En définitive, les participants à ces assises ont invité leurs pairs, membres du PPRD, et tout le corps électoral de la RDC à voter pour Joseph Kabila, homme de vision, homme de parole, artisan de la reconstruction pour le bien-être social.

Autant à l’ouverture qu’à la clôture de cette session, présidée par le Sg du PPRD et président de l’Assemblée nationale, Evariste Boshab, plusieurs cadres de cette formation politique et leurs alliés, membres de la Majorité présidentielle, y ont pris part. Des délégués des partis au pouvoir des pays limitrophes et de l’Afrique australe ainsi que ceux de la République Populaire de Chine ont également répondu à ce grand rendez-vous. Outre les travaux en ateliers, les pourtours et gradins du stade des Martyrs ont été pris d’assaut par des milliers de militants de ce parti politique qui sont venus de toutes les communes de la ville de Kinshasa et des provinces de la RDC. Pour la circonstance, c’est la couleur jaune qui a prédominé sur des T-shirts à l’effigie du chef de l’Etat, les drapelet, les casquettes et gadgets. 

Danses et chants en l’honneur du parti et de son initiateur ont été mis à contribution, alors que des nombreuses stars de la musique ont marqué de leur sceau l’événement. Dans le lot, on a remarqué la présence de Jossart Nyoka Longo, MEJE 30, Reddy Amissi, Adolphe Dominguez, Koffi Olomide, Tshala Muana, etc. Dans la foulée, les deux « leaders incontestables » de la génération Wenge, JB Mpiana et Werrason Ngiama, se sont salués, puis ont chanté ensemble sur le même podium sous une salve d’applaudissements du public.
Il faudrait souligner, en marge de l’ouverture le vendredi dernier, qu’au nom de sa formation politique, le Sg Boshab a remercié le président de la République pour sa vision de reconstruction et modernisation du pays. Il a, par la même occasion, indiqué que le rassemblement des milliers de militants du PPRD au stade des Martyrs était un rendez-vous des partenaires engagés à soutenir le chef de l’Etat dans ce vaste programme.

Déterminé, il a promis et rassuré les militants du PPRD qu’un mythe doit tomber lors de la présidentielle et des législatives nationales 2011. Le professeur Boshab a estimé que son parti politique n’est pas de ceux qui endorment les populations avec des promesses non tenues. « Le programme des Cinq chantiers de la République est l’expression la plus audacieuse du PPRD qui demeure une grande école des innovations politiques en RDC », a-t-il lancé.
Le numéro 1 du PPRD a, en outre, évoqué le départ de plusieurs membres de sa famille politique. A cet effet, il a laissé entendre que sa formation politique respectait les camarades qui ont choisi de les quitter pour rejoindre l’Opposition. Toutefois, il s’est réjoui de réaliser que le PPRD tient bon, malgré les vicissitudes. Affirmant tout haut être déjà prêt, il a exhorté ses pairs du parti à se préparer davantage pour exprimer, à travers les urnes, le désir de toutes nos populations en faisant réélire le camarade Joseph Kabila.

Tshieke Bukasa & Sylvestre Saïdi Nyota

Leave a Reply