PPTE : Les Pays-Bas effacent 400 millions USD

            Après le Club de Paris et le Brésil, qui ont décidé d’annuler, en octobre dernier, plus de 7 milliards de dollars américains représentant leurs créances sur la République Démocratique du Congo, c’est au tour du Royaume des Pays-Bas de se signaler en bien pour les Congolais. Le gouvernement néerlandais vient en effet d’effacer les 400 millions de dollars que lui devait notre pays voici des lustres.
            Notre pays, rappelons-le, traînait jusqu’en juillet 2010, un lourd endettement extérieur supérieur à 13 milliards Usd. L’atteinte du Point d’Achèvement de l’Initiative PPTE(Pays Pauvres Très Endettés) a été la grande planche de salut pour le peuple congolais, désormais libéré des contraintes de cette dette et surtout de son cycle infernal d’intérêts, qui rognaient terriblement les ressources nationales, bloquant du coup toute velléité de développement, de l’investissement, de lutte contre la pauvreté, d’aménagement des infrastructures de base, etc.
            C’est l’ambassadeur des Pays-Bas en personne, Robert Van Embden, qui a porté la bonne nouvelle à la connaissance d’Adolphe Muzito, hier jeudi 16 décembre 2010, lors de l’audience que lui a accordée le Premier ministre congolais. Selon le diplomate, cette faveur est motivée par les efforts fournis par le gouvernement congolais dans le domaine de la bonne gouvernance économique. Le document élaboré à cet effet par les autorités néerlandaises a été transmis au Premier ministre Muzito.
            Le geste posé par le Royaume des Pays-Bas, indique-t-on, traduit la volonté de ce pays de participer à la relance des activités économiques en République Démocratique du Congo. Il s’inscrit aussi dans le cadre de la poursuite et du renforcement de la coopération entre les deux pays. On a appris que les Pays-Bas soutiennent aussi l’Etat congolais dans son programme de réforme des secteurs de la sécurité et de la justice.

Leave a Reply