Pétition contre Malumalu : « Une pure distraction!», selon l’UDCO

wabelo_udco_bascongoL’Union pour le Développement du Congo (UDCO), parti politique membre de la Majorité Présidentielle est montée au créneau pour fixer l’opinion au sujet d’une question brûlante d’actualité : la pétition récemment initiée contre le président de la Commision Electorale Nationale Indépendante (CENI), l’abbé Apollinaire Malumalu. Samedi 22 février 2014, par le biais de son président national, André Moke Sanza, l’UDCO a conclu que cette démarche est purement et simplement une distraction.

En effet, a-t-il indiqué en liminaire, la direction politique nationale de son parti suit avec attention la démarche entreprise par certains partis politiques il y a de cela quelques temps. Démarche qui aurait comme but d’aboutir à une pétition qui devait donner lieu au départ du numéro 1 de la CENI. « Nous dénonçons avec force cette démarche que nous jugeons nulle et de nul effet. Elle n’a comme simple but que de distraire vainement le public ! », a clamé le président de ce parti.

L’UDCO rappelle qu’elle avait signé le Code de bonne conduite édictée par la CENI pour les échéances futures. A travers cette pétition, l’UDCO lit une volonté manifeste de vouloir perturber, distraire mais aussi retarder simplement les élections tant attendues avec impatience par le peuple dans son ensemble.

            Par ailleurs, elle estime que cette démarche est l’œuvre d’une poignée de formations politiques alors que la majorité des forces politiques du pays s’étaient déjà prononcées en faveur de  la poursuite du processus électoral jusqu’à 2016.

            L’UDCO a conclu que la dite initiative ne pourra tenir puisqu’il s’agit de simple manœuvre avant d’indiquer que le bureau n’agit pas en tant qu’individu mais de façon collégiale.

            Toutefois, l’UDCO qui a comme autorité morale Baudouin Banza Mukalayi Sungu s’est dit déterminée à continuer à soutenir le président de la Ceni ainsi que l’ensemble de son Bureau.

MM

Leave a Reply