Passage de la télévision analogique au numérique : Lambert Mende a mis en place le comité de mutation

Lambert-MendeEn vue de mieux préparer le passage de la télévision analogique vers la TNT (télévision numérique terrestre), avec toutes ses exigences techniques et financières, un comité national de migration a été mis en place.

C’est le ministre des Médias, chargé des Relations avec le Parlement et de l’Initiation à la Nouvelle Citoyenneté Lambert Mende Omalanga qui a procédé à son installation officielle, le samedi 13 septembre dernier au salon Lubumbashi du Grand Hôtel Kinshasa.

Faisant d’une pierre deux coups, le ministre a également installé la coordination nationale pour cette fin. Plusieurs membres du gouvernement et des opérateurs du secteur de l’audiovisuel ont pris part à la cérémonie.

Le Comité de pilotage de la migration vers la TNT, qui est un organe d’orientation et de décision, est composé des ministres des Médias, des Postes, Télécommunications, et Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, du Budget, des Finances, de la Défense nationale, de l’Intérieur, du Plan, de la Justice, de l’Economie nationale, de l’Industrie, de la Jeunesse et des Sports, ainsi que d’un représentant de la présidence de la République.

Il est présidé par Jean Jacques Otshudiema qui en est le coordonnateur. Ce dernier a, à l’occasion, dévoilé les objectifs à court terme assignés au comité de pilotage qu’il dirige. Il s’agit entre autres d’atteindre un taux de couverture égal à celui de l’analogique, fournir dans les offres au moins un service additionnel en télévision haute définition.

En plus, le mode de diffusion en stimulcast (diffusion simultanée en analogie et en numérique) permettra de procéder à l’extinction progressive de l’analogie et le démarrage des signaux numériques, région par région.

A moyen terme, la coordination entend améliorer la qualité de l’image et du son, ainsi que la diversification des offres en proposant de nouveaux services susceptibles d’accompagner cette nouvelle technologie en matière de l’audiovisuel par l’intégration des offres locales dans les bouquets proposés par les multiplex ou opérateurs (diffusion-distribution).

Dans la feuille que la coordination envisage de faire valider, il est proposé un regroupement des fonctions au sein de l’opérateur multiplex, une présentation d’acteurs (éditeurs de services), une mutualisation des infrastructures pour la construction du réseau de transport, etc.

Un cahier des charges fixant les droits et obligations relatifs à l’utilisation du spectre, à la diffusion et à l’exploitation, est également proposé dans le même document.

            Par ailleurs, la coordination de migration vers la télévision numérique terrestre se propose d’organiser des rencontres à travers le pays avec les différents acteurs étatiques, industriels, les consommateurs et les opérateurs du secteur de l’audiovisuel.

            Quant à la période d’arrêt d’émission en analogique, les dates du 17 juin 2015 et du 17 juin 2020 ont été retenues, respectivement pour l’arrêt des émissions tv en bande UHF (470-862 Mhz) et arrêt des émissions en bande VHF (174-230 Mhz).                          Dom

Leave a Reply