Palais du Peuple : l’ECOFIN rabat le Budget 2012 de 8 à 7 milliards USD

La Commission Economique et Financière de l’Assemblée Nationale vient de rabattre à 7 milliards de dollars le projet de Budget 2012 du gouvernement Matata évalué au  départ à 8 milliards de dollars américains.
Au cours de la plénière du mercredi 4 juillet consacrée à l’audition du rapport ad hoc son président de l’Ecofin, Moto Kambale  a déclaré que pour rencontrer les préoccupations et instructions de la plénière, et prenant en compte la situation économique générale du pays, il a fallu retoucher les  prévisions des dépenses pour l’exercice 2012 avec le souci :
– d’améliorer les conditions de vie des agents et fonctionnaires de l’Etat;
– de doter le gouvernement des moyens conséquents pour faire face à la guerre en cours à l’Est du pays;
– de favoriser les investissements productifs;
– d’examiner la qualité et la pertinence de chaque dépense et procéder à d’éventuels ajustements devant privilégier les dépenses à caractère social et productif.
Moto Kambale a souligné que les prévisions de dépenses soumises à l’Assemblée Nationale par le gouvernement pour l’exercice 2012 se chiffrent à 7.577.879.955.248 FC, équivalaient à 8.069.128.498,22 $ US. Il a fait remarquer que la Commission a, après examen de ces prévisions, opéré des coupes au niveau de grandes rubriques en vue de les conformer aux recettes.
 
Moto Kambale a indiqué que l’Ecofin est intervenue à l’intérieur de certaines rubriques pour apporter des réaménagements devant répondre à certains équilibres, conformément aux orientations de la plénière.
 
Concernant les dépenses des fonctionnaires, les prévisions du gouvernement qui s’élèvent à 1.326.101.935.830 FC ont été adoptées telles quelles.
Néanmoins, la Commission a élagué les dépenses non  essentielles et opéré des réaménagements internes de l’ordre de 690.000.000.000 FC pour renforcer les dépenses relatives à l’armée et à la place nationale congolaise, afin de rencontrer la principale préoccupation du pays relatif à la sécurisation de l’Est.
S’agissant des dépenses communes, le président de l’Ecofin a fait savoir à la représentation nationale qu’après examen et analyse, celle-ci a ramené les dépenses à 142.689.132.679 FC.
 
Eric WEMBA

Leave a Reply