Ndombe-Bandal : Rendez-vous manqué

Le 11 juin 2012, on le sait, était le jour retenu pour la levée de la dépouille mortelle de Ndombe Opetum, de la morgue de la clinique Ngaliema. Le programme ficelé de commun accord entre la famille Ndombe et le comité organisateur des obsèques prévoyait une halte d’une heure  du convoi funèbre au domicile du défunt.Et là, les voisins et autres personnes domiciliées à Bandal  et ailleurs, mais peu disposées à rejoindre le stade des Martyrs pour diverses raisons, allaient rendre un dernier hommage à Opetum. 

Grande a été la déception des habitants de Bandal et d’ailleurs de voir le véhicule transportant le corps du défunt changer de cap et se diriger vers le temple de football.
«Pourquoi nous avoir fait ça ? » ne cessaient-ils de maugréer. Maudissant par la même occasion les personnes ayant demandé au chauffeur du véhicule en question de faire demi- tour.
Kiamuangana Mateta, président du comité d’organisation des obsèques, leur a demandé de se calmer, promettant de tout mettre en œuvre pour faire respecter le programme.
Mais, il n’y est pas parvenu.
« Ndombe n’appartient pas uniquement à sa famille biologique. N’ayant pas réussi à faire changer d’avis les autorités, je me vois dans l’obligation de demander à la famille de se plier à la décision», a-t-il ajouté.
 
 
Jacob Yenga 
(Sstg Ifasic)
 

Leave a Reply