Muzito rempile pour le Bandundu

Le Premier ministre, Adolphe Muzito, séjourne depuis hier dimanche 17 juillet 2011 à Kikwit, dans la province de Bandundu, où il est arrivé aux environs de 21 heures. Il a ainsi tenu parole. On se souvient que le mardi 28 juin, à l’occasion de son enrôlement, dans une ambiance de carnaval, il avait promis aux compatriotes de Bandundu, à travers leurs frères et sœurs de Kikwit, de revenir incessamment pour une tournée provinciale d’écoute de leurs préoccupations mais aussi d’explication du parcours accompli par le tandem Palu-MP au sommet de l’Etat depuis décembre 2006.

A la différence de son voyage d’il y a trois semaines effectué par avion, le chef du gouvernement a cette fois pris la route, longue de plus de 600 kilomètres, dès les premières heures de la matinée. C’était de nouveau le décor des bains de foule monstrueux et de longues haltes à Kenge, Masamuna et Masimanimba, entrecoupées de meetings et dialogues avec une « base » qui paraît d’ores et déjà acquise à la candidature de Muzito pour le mandat électif de son choix.

Selon son entourage, l’accueil réservé à Muzito par les habitants de Masimanimba a rappelé, à maints égards, le ras de marée du 28 juin 2011 dans la ville de Kikwit. On aurait cru que la population de Kikwit se serait déportée à « Masi » pour reproduire le film d’il y a trois semaines.  

Celui que les « Kikwitois » ont consacré « Evêque de Bandundu », en sa qualité d’authentique successeur du Patriarche Antoine Gizenga pour le leadership politique provincial, a sensibilisé les masses des cités visitées à la participation au processus électoral et au choix utile de leurs élus dans un futur tout proche.
Interpellé par les conditions sociales difficiles des populations de Kenge, Masamuna et Masimanimba, notamment le manque d’eau potable et d’électricité, il leur a fait don des matériels de forages et des stocks de carburants. Il s’agit là, dans son entendement, d’interventions ponctuelles, qui appellent des solutions durables à apporter par l’exécutif national dans les semaines et mois à venir.

Adolphe Muzito s’est employé à expliquer tout au long de son parcours les raisons de sa tournée provinciale, qui consister à leur présenter à la lois le bilan global de la gestion des affaires publiques entre le Palu et la Majorité Présidentielle, entamée sous le mandat d’Antoine Gizenga à la Primature et poursuivie par sa modeste personne, avec comme chef d’orchestre le Président de la République, Joseph Kabila. Il compte beaucoup écouter et dialoguer, de manière à mieux cerner les « cahiers de charges » du Bandundu profond, en vue de bien les décortiquer à son retour à Kinshasa et d’y apporter des réponses au regard des moyens matériels et financiers disponibles. Le Premier ministre est attendu ce lundi à Idiofa.

Kimp

Leave a Reply