Muzito a présidé une réunion du comité national de pilotage

Le premier ministre Adolphe Muzito a présidé personnellement la réunion du comité national de pilotage du programme gouvernance du PNUD, tenue hier à la primature. Ses membres ont débattu de la décentralisation, des élections et de la réforme de la police.

Le représentant résident du PNUD et représentant spécial adjoint du secrétaire général de l’ONU en Rd Congo, Fidèle Sarassoro, a déclaré à la presse à l’issue de la réunion, que ce comité national de pilotage avait un caractère particulier car il a discuté des questions stratégiques par rapport aux autres réunions qui discutent des questions de mise en œuvre.

Le président de la CENI, Ngoyi Mulunda, a pris part à cette rencontre et a fait un état des lieux du processus aux membres du comité national de pilotage. Parlant du processus électoral, le représentant résident a affirmé que  les étapes se déroulent comme prévu, même s’il y a des retards liés aux achats et à la logistique. Les participants ont décidé de garder le contact avec la CENI pour organiser les élections présidentielles et législatives en novembre 2011. Les partenaires ont mis à la disposition de la CENI des ressources financières et la MONUSCO assure la logistique. « Il n’y a pas de souci à se faire de ce côté-là, » a-t-il ajouté.

Evoquant la question de la réforme de la police, le représentant résident du PNUD a déclaré que les textes des lois sont en cours d’élaboration pour la réforme de la police. Cependant, pour la sécurisation des élections, quelques bataillons de la police sont déjà formés ou sont en formation. « A ce sujet, le gouvernement a exprimé un certain nombre des besoins que nous allons décliner en plans d’action, » a-t-il indiqué.
Le ministre de la Décentralisation, Mbusa Nyamuisi, a déclaré que les participants à la réunion ont fait un état des lieux de la question. Il estime que le processus est en marche même si des défis à relever demeurent. Il espère que les problèmes que le pays va affronter en organisant des élections locales permettront que demain soit meilleur qu’aujourd’hui.

Comme réalisations, il a cité en exemple les institutions provinciales et comme défi la difficulté d’ériger les 26 provinces. Il se réjouit du fait que six lois devant accompagner la décentralisation ont été déjà promulguées et que cinq sont encore au parlement.   
Rappelons que le comité national de pilotage, tel que défini par le document de programme gouvernance, a pour rôle d’adopter la stratégie générale en matière d’appui à la gouvernance, d’approuver les cibles annuelles des sous-programmes, et d’apprécier/évaluer sa mise en œuvre.

JRB

Leave a Reply