Mont-Ngafula : prise pour une sorcière, une malade mentale échappe à la mort

Une jeune dame a été retrouvée complètement nue devant une parcelle, aux premières heures de la matinée du dernier week-end, au quartier Tshikapa II, dans la commune de Mont-Ngafula. Une des résidentes de ladite parcelle, surprise par l’état de l’inconnue, a aussitôt crié à la sorcière. Son alerte a entraîné la ruée des badauds sur le lieu, dont certains étaient armés de bâtons, de barres de fer et de machettes.

Alors que la foule s’apprêtait à punir la présumée sorcière, un jeune garçon, ami de son frère, est intervenu pour signaler à tous qu’il s’agissait d’une malade mentale. Afin de convaincre les incrédules de la véracité de son témoignage, il a proposé que l’intéressée soit conduite au sous-commissariat de police du quartier. Après avoir rejeté la proposition, le peloton d’exécution de la folle a fini par l’accepter.

 

Gloire Mangaya Nianga (Stg/ UPN)

Leave a Reply