Mme Zuma Nkosazana à Kinshasa ce dimanche

ZumaLa présidente de la Commission de l’Union africaine, Mme Nkosazana Dlamini Zuma, est attendue à Kinshasa ce dimanche 20 octobre 2013, pour une visite officielle de trois jours en République Démocratique du Congo, soit du 20 au 22 octobre 2013.

Elle répond ainsi à l’invitation lui adressée par les autorités congolaises, lit-on dans le communiqué de presse de son organisation.

Quant à l’objet de la visite, la toute première en Rdc depuis qu’elle a pris ses fonctions de présidente de la Commission de l’UA, on indique qu’elle s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord cadre d’Addis Abeba, signé le 24 février 2013 par 11 pays de la CIRGL (Conférence internationale sur la région des Grands Lacs), sous l’égide des Nations unies et de l’Union africaine. L’accord vise le rétablissement de la paix voulue durable à l’Est de la République Démocratique du Congo et dans la région des Grands Lacs.

Plusieurs audiences sont prévues au calendrier de Mme Zuma pendant son séjour à Kinshasa, notamment avec des officiels, des membres du corps diplomatiques, ainsi que de la société civile.

Concrètement, la présidente de la Commission de l’Union africaine rencontrera les présidents des deux chambres du Parlement (Assemblée nationale et Sénat), les ambassadeurs des Etats membres du Conseil de sécurité de l’Onu en poste à Kinshasa, le Groupe des ambassadeurs africains, et quelques leaders des organisations de la société civile.

Pour rappel, Mme Nkosazana Dlamini Zuma a été portée à la tête de la Commission de l’Union africaine le 15 octobre 2012, après deux tours d’élections contre le Gabonais Jean Mping.

Dom

BIOGRAPHIE

S.E. Mme Nkosazana Clarice DLAMINI ZUMA (Dr)

            Présidente de la commission de l’union africaine depuis le 15 octobre 2012

Nationalité : Sud-Africaine

Née en 1949 en Afrique du Sud

            Qualifications : Doctorat en Médecine obtenu à l’université de Zululand. Spécialisée en Médecine tropicale (santé de l’Enfant), à l’Université de Liverpool.

            Carrière : chercheur dans plusieurs universités sud-africaines (recherche scientifique), Mme Zuma a exercé en qualité de pédiatre à l’Hôpital de Mbabane au Swaziland, et à Wittington Hospital en Angleterre. De 1994 à 2012, elle fut respectivement Ministre de la Santé (1994-1999), Ministre des Affaires étrangères (1999 à 2009) et Ministre de l’Intérieur (2009 à 2012) dans les gouvernements successifs de Nelson Mandela, Thabo Mbeki et Jacob Zuma.

            Sur le plan national, Mme Zuma est membre du comité exécutif national du Congrès National Africain (ANC) et a été Présidente de la Ligue provinciale des Femmes de I’ANC du Kwazulu Natal (décembre 1997- mai 2008). Militante anti-apartheid, elle rejoint la lutte anti-apartheid en exil pendant 15 ans (Botswana, Tanzanie, Grande-Bretagne, Swaziland). En sa qualité de Ministre des Affaires étrangères, elle a présidé plusieurs réunions du conseil des Ministres de la SADC et a joué un rôle important dans la résolution des conflits aux Comores, au Lesotho et en RDC.

            Mme Zuma a présidé plusieurs réunions du conseil des Ministres de l’UA durant la présidence de l’Afrique du Sud. A ce titre, elle a été membre et/ou dirigé plusieurs délégations au Soudan, au Burundi, aux Comores, en RDC, pour la résolution des conflits et la reconstruction post conflit. Mme Zuma a été la présidente du comité ministériel de l’UA sur la reconstruction post-conflit du Soudan. Elle a joué un rôle clé et plaidé en faveur du Soudan lors de la conférence internationale qui a eu lieu en Norvège pour le soutien au peuple soudanais dans leurs efforts de reconstruire leur pays après les conflits.

            Dans le système des Nations unies, elle a joué un rôle important en sa qualité de Représentante de l’Afrique du Sud au sein du groupe des 10 ministres des Affaires étrangères de I’UA sur la position commune africaine sur la réforme du Conseil de sécurité des Nations unies. Dans sa lutte contre le réchauffement climatique, Mme Zuma a réussi à persuader les dirigeants du monde à traiter en priorité les questions relatives au changement climatique et a attiré leur attention sur les conséquences de ce fléau en Afrique.

            Depuis le 15 octobre 2012, Mme Zuma préside aux destinées de la commission de l’Union africaine.

Leave a Reply