Matata Ponyo remet 4 écoles neuves à l’EPSP

Ecole d’application à Binza-UPN. Radio Okapi/ Ph. John BompengoLe Premier ministre Augustin Matata Ponyo a remis quatre écoles primaires, reconstruites à Maker Mwangu Famba, ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et Professionnel (E.P.S.P.). Il s’agit de l’E.P. Kimpeti, située au village du même nom à Menkao, sur le Plateau de Bateke ; de l’E.P. Saint Luc, située à la Ferme présidentielle de la N’Sele ; de l’E.P. 2 CETA, située au Camp militaire CETA, en face de l’Aéroport international de N’Djili et de l’E.P. 2 Lemfu, construite à coté de l’I.T.I.-N’Djili, au quartier 7, dans la commune de N’Djili. Ces quatre écoles sont reconstruites sur un même modèle : six salles larges équipées, des bureaux pour la direction et des latrines pour les élèves.

 Les banderoles affichées devant chacune de ces écoles indiquaient clairement que la construction de nouveaux bâtiments s’est faite sur fonds propres du Gouvernement de la République, dans le cadre de la mise en œuvre de son Programme Intérimaire de l’Education (P.I.E.). Il convient de souligner que le P.I.E. est un programme triennal – qui fait partie de la Stratégie national pour le développement de l’Education : sous secteur de l’E.P.S.P. – qui vise trois objectifs essentiels : assurer l’accès et l’accessibilité de tous, filles et garçons, à l’école ; assurer aussi la qualité des enseignement donnés et améliorer les conditions socio-professionnelles des enseignants et, enfin, veiller à la bonne gouvernance des établissements scolaires.

Pour les diverses cérémonies de cette remise, le Premier ministre avait choisi de débuter par l’E.P. Kimpeti, une école primaire qui comprend présentement environ 300 élèves. Expliquant l’action du gouvernement, il a souligné l’objectif et l’obligation qu’il a de construire, d’ici le mois de juin 2014, au total 1.000 écoles pour nos jeunes. Faisant un calcul sommaire, il a montré que ce fonds ferait que chaque province devra avoir environ 100 écoles et qu’actuellement, le Gouvernement avait déjà remis 100 milliards de Fc au ministère de l’E.P.S.P.. Il a montré qu’environ quatre mois après le lancement du « Projet de réhabilitation des infrastructures scolaires », à l’E.P. Nvumdu, quartier Mfumu-Nketo, dans la commune de Kimbaseke, le gouvernement a déjà construit 15 écoles primaires ici dans la capitale ; tandis qu’à travers les provinces, il y a au total une cinquantaine d’écoles achevées. Il a invité le ministre de l’E.P.S.P. à se montrer perspicace dans la gestion de ce projet pour atteindre les objectifs lui assignés. Il a redit la fierté du gouvernement de la Rd Congo d’avoir réussi à construire de telles infrastructures sur fonds propres.

SAKAZ

Leave a Reply