Malgré la crise, la SONAS tient le coup : près de 550 victimes indemnisées au mois de mai

sonasLa Société Nationale d’Assurances n’a pas croisé les bras au cours du mois de mai. Malgré la crise qui prévaut en son sein, elle a répondu positivement à ses prérogatives au cours des opérations du  «Jeudi Sinistre» en procédant à l’indemnisation de près de 550 victimes des accidents de circulation routière, des incendies ainsi que celles de la branche d’assurance scolaire et vie. Ces dédommagements ne concernent que la ville de Kinshasa.

Ces informations nous ont été fournies aux médias par le département de communication de la Société Nationale d’Assurances.

Comme il en est de coutume, l’indemnisation des sinistrés se fait chaque jeudi à l’agence de la 7ème Rue, dans la commune de Limeté. Cependant, au cours de ce mois de mai sous l’initiative de Carole Agito Amela, Administrateur délégué ad intérim de la Sonas, un groupe d’agents de ladite société est descendu dans les grands hôpitaux de la place à l’instar de l’hôpital général de la Référence de la ville de Kinshasa (ex : Maman Yemo), aux Cliniques Universitaire ainsi qu’à la clinique Ngaliema, etc. Cette commission avait pour mission d’indemniser les victimes des accidents jusque-là clouées au lit pour des soins médicaux.

 Pour ce mois de mai, les opérations se sont déroulées en cinq phases :

- A cause de la fête du travail, le vendredi 02 mai 2014, 70 victimes ont été indemnisées ;

- le jeudi 08 mai, 98 dossiers ont été payés ;

- le jeudi 15 mai, 121 sinistrés ont été soulagés ;

- le jeudi 22 mai, 141 dossiers ont été honorés ;

- et enfin le  jeudi 29 mai, 104 personnes étaient invitées à cette opération hebdomadaire de la Société Nationale d’Assurances.

      C’est grâce à la meilleure politique managériale mise en place par le comité de gestion de cette entreprise d’assurances nationales que ces cas de sinistres ont été réparés. Face à ce comportement digne du respect des engagements vis-à-vis de ses assujettis, il y a de quoi féliciter Carole Agito Amela, Administrateur délégué ad interim de cette institution ainsi que le personnel.

Assurance automobile, une garantie

     Il y a quelques jours, la Sonas a procédé au lancement de la campagne « des assurances automobiles » pour l’année 2014. Cette police d’assurances est une garantie pour les propriétaires des véhicules en cas d’accidents, d’incendies, etc.

      En R.D.Congo, cette assurance fut rendue obligatoire par la loi n°73/013 du 05 janvier 1973. A cet effet, l’assureur national, selon sa responsabilité civile telle que prévue par la loi pour cette branche, couvre l’assuré contre les conséquences pécuniaires qu’il peut encourir du fait de dommages corporel ou matériels causés par les véhicules.

        Baptisée « assurance aux tiers », et « tiers transportés», cette branche est une garantie qui permet de couvrir les dommages subis par le véhicule du fait des propres actions involontaires de l’assuré ou des tiers

        En dehors de ces avantages, l’assureur assume seul la responsabilité du véhicule et les accessoires en cas d’incendie, de feu, d’explosion, des jets de flamme et de foudre.

Notons que le vol, les dégâts matériels et la protection juridique d’un véhicule peuvent aussi être garantis par la Sonas.

Ce que la Sonas ne peut pas faire

     Hormis ces prérogatives, la Sonas est incapable de couvrir les risques suivants :

- les dégâts causés par des matières ou objets inflammables, explosifs ou corrosifs transportés par un véhicule ;

- dégâts résultants d’une guerre, d’une grève, etc. ;

-dégâts se rattachant directement ou indirectement au phénomène résultant un modification atomiques et de production de radiations ionisantes ; etc.

Dorcas NSOMUE 

Leave a Reply