Malemba-Nkulu : l’enclavement fait le lit du sous-développement

La position géographique de Malemba-Nkulu ne facilite pas les transactions commerciales ni la libre circulation des personnes et de leurs biens. Ainsi s’est exprimé l’Administrateur de ce territoire devant une équipe de la Caritas Congo qui revient d’une mission dans cette partie de la République Démocratique du Congo située à environ 600 km de Lubumbashi, au Katanga.

            Poursuivant la liste des problèmes majeurs dont souffre sa population, l’Administrateur du Territoire cite entre autres le chômage, le manque des moyens de communication et le mauvais état des routes.  « Globalement, tous ces problèmes provoquent le sous-développement de cette Cité. L’état de nos routes est déplorable, ce qui complique davantage la  circulation pendant la saison des pluies », déplore-t-il, parlant particulièrement des routes tant d’intérêt provincial que local.

            En outre, l’Administrateur du Territoire de Malemba-Nkulu a déploré l’état vétuste des infrastructures de base héritées de l’époque coloniale.  Il a lancé un appel au secours pour la modernisation des hôpitaux, la construction et la réhabilitation des infrastructures socio-économiques de base. A ce propos, l’autorité locale a reconnu que malgré le fait que certaines écoles ont été reconstruites, il y a encore d’autres qui sont dans un état alarmant et ne suffisent pas au regard du nombre toujours croissant des élèves tant du primaire que du secondaire, car le Territoire de Malemba-Nkulu est très vaste et compte 4 chefferies, à savoir Nkulu, Kayumba, Munongo et Museka, 2 Secteurs, celui de Badia et Mwanza ainsi que la Cité de Malemba, son chef-lieu la Cité de Malemba-Nkulu. Il comprend aussi 4 Zones de Santé qui sont toutes logées dans des infrastructures vétustes.  Si l’on pouvait les réhabiliter, cela faciliterait les traitements des malades, a conclu l’administrateur du territoire.

            Comme pour répondre à son appel, Caritas Congo Asbl, le programme National de Lutte contre la Tuberculose et la Zone de Santé de Malemba se sont associés en septembre dernier pour la construction d’un pavillon devant abriter les malades tuberculeux multi-résistants dans l’enceinte de l’Hôpital Général de référence de Malemba-Nkulu, avec le financement du Fonds Mondial. Par ailleurs, il faut signaler que le Territoire de Malemba-Nkulu se trouve dans le District de Haut-Lomami. Sa population est évaluée à 650.512 habitants, dont  122.995 hommes, 133.337 femmes, 193.614 garçons et 199.566 filles.

Yves Kadima

Leave a Reply