Maker Mwangu a inauguré le bâtiment de l’école turque

 

Le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (E.P.S.P.), Maker Mwangu Famba, a inauguré le bâtiment de l’Ecole internationale turco-congolaise ‘Safak’, située à Kinshasa, dans l’enceinte de l’Institut de la Gombe et dans la commune du même nom. Cette cérémonie s’est déroulée le samedi, 19 janvier 2013, en présence d’un parterre d’autorités congolaises et d’une importante délégation d’hommes d’affaires turcs – ayant contribué au financement de la construction de ces bâtiments scolaires – conduits par leur ambassadeur dans notre pays. 

Prenant la parole à cette occasion, Maker Mwangu a rappelé, de prime abord, l’importance que les présidents de deux pays – Abdullah Gül de la Turquie et Joseph Kabila de la RDC – accordent à la formation de la jeunesse en faisant de l’Education une priorité des priorités. A cet effet, il n’a pas manqué de souligner qu’aujourd’hui plus qu’hier, l’école démontre à suffisance la portée incontournable du rôle que jouent l’enseignement et la formation en favorisant l’acquisition des qualification, et des compétences d’une part et d’autre part, la croissance, le savoir, le développement et l’intégration sociale dans et au-delà de frontières étatiques : le monde étant devenu un village planétaire.

            Le ministre de l’EPSP a noté que le 16 mars 2010, lors de la visite officielle du président de la Turquie dans notre pays, il avait visité cette école alors que les travaux d’achèvement des bâtiments se poursuivaient encore. Il a reconnu l’insigne honneur de procéder à l’inauguration officielle de cet ouvrage dont la qualité et la stature force l’admiration de la population de la capitale et de toute la RDC. Il a ensuite décrit le bâtiment en question qui a une superficie de 8.500 m2 et 5 niveaux et qui a coûté environ 4 millions de dollars américains seulement. Ceci grâce aux facilités accordées par les hommes d’affaires turcs et grâce aussi à l’exonération octroyée par le Gouvernement de la RDC à tous le matériels importés ayant servi à l’érection de cette école. En outre, le bâtiment est pourvu des nombreuses salles de cours ; de deux salles d’informatique ; de quatre laboratoires de chimie, de physique, des langues et de musique.

Une matérialisation de la stratégie scolaire du gouvernement

            Pour Maker Mwangu, la construction de cet ouvrage est également une contribution évidente à la matérialisation de la « Stratégie pour le développement du sous-secteur de l’EPSP » en ce qu’elle a pris en compte son objectif relatif à « l’accroissement de l’accès, de l’accessibilité et de la rétention ainsi que celui visant l’amélioration de la qualité et de la pertinence des apprentissages. Tout ceci répond, selon lui, à la vision du Chef de l’Etat qui  veut faire de la RDC ‘un pool d’intelligence, des savoirs et un vivier de la nouvelle citoyenneté’.

            Il convient de signaler qu’auparavant, le directeur de cette école a prononcé le mot d’accueil pour remercier toute l’assistance et présenter les spécificités de son école. Enfin, l’ambassadeur de la Turquie a vanté, dans son mot de circonstance, la coopération efficace entre les deux pays.

SAKAZ

            

Leave a Reply