Lupopo et Daring qualifiés

Vainqueurs à l’extérieur en match aller (3-2) devant Young Africans de Tanzanie, les joueurs de Saint Eloi Lupopo ont parfaitement géré leur acquis et confirmé leur qualification, hier dimanche 28 février 2010 au stade Kenia de Lubumbashi (1-0). Le but de la délivrance n’est intervenu qu’à la 77me minute de jeu, grâce une reprise de tête de Kayembe, un attaquant acheté auprès de Sanga Balende de Mbuyi pendant la saison morte.

Mais l’équipe tanzanienne, farouchement déterminée à renverser la vapeur dans la capitale du cuivre, a sérieusement malmené les Lumpas. Sans les ratages en série de sa ligne d’attaque, Young Africans aurait pu réussir deux à trois buts et peut-être créer la suprise de ce tour préliminaire de la Ligue des Champions d’Afrique. Qualifiés, les Congolais de Lupopo rencontrent, au niveau des 1/16 de finale, le représentant du Zimbabwe.

De son côté, le Daring Club Motema Pembe a ramené de Bangui un match nul (1-1), qui rassure les sportifs congolais, spécialement ses supporters fort inquiets de la suite des événements, en dépit de la large victoire (3-0) de leur équipe sur les Anges de Fatima, le dimanche 14 février au stade des Martyrs. Le team vert-blanc paraissait si fébrile, en raison du manque d’un staff dirigeant, d’un entraîneur titulaire et de son rajeunissement à plus de 60%.

Il y avait la phobie des éliminations précoces en compétitions africaines et du mauvais accueil qui les attendait à Bangui, où ils ont poireauté pendant quatre heures à l’aéroport, le jour de leur arrivée.

En dépit de ce désagrément, les Congolais ont démarré le match de dimanche en trombe. La chance leur a souri dès la 5me minute, grâce à un but de Kokola Manopi, déjà auteur d’un but à l’aller. Il a fallu attendre la 44me minute pour voir Prince Mavoungou égaliser pour les Anges de Fatima. Le marquoir ne devait plus bouger jusqu’à la dernière minute.

La qualification sans bavures du capitaine Glady Bokesse et de ses jeunes coéquipiers fait grand plaisir à l’ensemble du clan vert-blanc, qui se met à rêver d’un parcours prometteur dans la Coupe de la Confédération.

MUNDIAL DES MOINS DES 20 ANS

Léopards/dames : adieu veau, vache…

Les Ghanéennes ont sèchement battu (3-0) les Léopards/dames de la  République Démocratiques du Congo. Elles ont ainsi confirmé leur nette victoire du match aller à Kinshasa il y a deux semaines et validé leur billet pour la Coupe du monde féminine des moins de 20 ans, prévue au mois d’août en Allemagne.

La défaite des Congolaises coupe court à l’inexplicable vent d’optimisme qui semblait gagner leurs rangs le voyage d’Accra, on ne sait sur base de quels paramètres. Un féticheur leur aurait-il promis un miracle, comme c’est souvent le cas chez nos athlètes et leurs encadreurs ? Ce double revers devrait pousser les chasseurs des frais des missions à repenser le football féminin, dont les championnats locaux souffrent d’un manque criant de clubs.

EPFKIN : V.Club sans pitié devant Dragons : 2-0

Après son faux pas de la première journée face à Les Stars (2-3), l’AS V.Club s’est ressaisie en battant l’AS Dragons hier par 2 buts à zéro. Le premier but de la partie a été marqué par Ndaya à la vitesse supersonique (28me seconde). Le même Ndaya est revenu à la charge à la 78me minute. Cette victoire apporte du baume aux cœurs des vert-noir et prolonge ce qui semble déjà comme un sursis pour l’entraîneur Shungu.   

                                                                                Kimp.

Leave a Reply