L’OMS sensibilise 500 enfants des dépendants des agences des Nations Unies

logo_OMSC’est dans le but de mieux informer les enfants de ses agents sur l’épidémie à virus Ebola, et les prémunir également contre le VIH-SIDA que le Bureau de représentation de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) RDC a organisé le dimanche 2 novembre 2014 à la Monusco Socimat, cette campagne de sensibilisation.
Organisée dans le cadre du programme UN CARE (associations du personnel des Nations Unies ), cette activité a été initiée par le Secrétaire général des Nations Unies en vue de permettre aux staffs de prendre non seulement soin d’eux-mêmes, mais aussi de leurs dépendants.
Plusieurs invités avaient pris part à cette manifestation, notamment Moustapha Soumaré, coordonnateur résidant des Nations Unies, Dr Waogodo Caboré, représentant de l’OMS en RDC, Mamadou Lamine Shako, coordonnateur pays de l’ONU SIDA en RDC, ainsi que Keita Ohashi de l’UNFPA.
Approché à ce sujet, Dr Waogodo Caboré, représentant de l’OMS en RDC, a estimé qu’il était nécessaire d’informer les familles à mieux se préparer contre cette maladie qui a déjà causé plus de 13.000 décès. Il a saisi cette opportunité pour lancer un appel aux médias à soutenir ce programme UN CARE, afin de mieux contribuer à la lutte contre cette épidémie. Il a indiqué que les médias sont de  maillons très importants pour l’information du public, et a demandé à cette catégorie de personnes  de ne pas stigmatiser nos frères et sœurs basés à Lokolia et à Boende.
Pour sa part, le coordonnateur pays de l’ONU SIDA en RDC, Mamadou Lamine Shako, a estimé que cette journée était exceptionnelle, car elle a non seulement permis une meilleure compréhension de cette épidémie, mais aussi ses différents modes de prévention.
Signalons qu’au cours de cette activité, Dr Casimir Manzengo de l’OMS et coordonnateur de l’UN CARE, a dressé un état de lieu de l’épidémie d’Ebola. Juste après une projection cinématographique réalisée en collaboration avec le Centre Boboto, plusieurs  stands avec des affiches, des prospectus et des dépliants ont été ouverts au public, afin de présenter aux familles, les différentes agences de Nations Unies, ainsi que le mandat de chacune d’elles.

Melba Muzola

One Comment

  1. Casimir Manzengo says:

    Très bien Melba. Juste préciser qu’il s’agit de 13000 cas et 5000 deces. Aussi insérer photos si possible. Encore une fois félicitations pour ton travail.

Leave a Reply