Lisanga Bonganga candidat à la candidature

 C’est au cours d’un point de presse qu’il a animés, le samedi 5 février au siège de son parti, à Lemba sous-région, que le président national de la Convention Chrétienne pour la Démocratie (C.C.D) a dévoilé ses ambitions politique pour les échéances à venir.
 « Dans la vie politique, il est un moment où il échoit de requalifier son parcours en passant du simple état de militant pour devenir le centre d’inspiration d’une certaine philosophie de gestion de la cité ». C’est par ces mots que Jean-Pierre Lisanga Bonganga a démarré sa déclaration de candidat à la candidature de l’opposition à la magistrature suprême de la République Démocratique du Congo.

Conscient que son acte suscitera des réactions diverses dans les rangs  de l’opposition et de la majorité, Lisanga Bonganga renseigne qu’il a pris cette décision après mûres réflexions.
Avant de déclarer qu’il en assumera toute la responsabilité. Et que le moment venu, il fera part de sa décision au conclave de l’Union Sacrée pour l’Alternance (USA) pour statuer en demandant à toute l’opposition de tenir compte de sa décision lors de la tenue des assises en vue de délibérer sur la candidature de l’opposition à la magistrature suprême.
 Car, a-t-il poursuivi, « cette désignation devra se faire de manière démocratique par tous les militants, partis politiques et regroupements politiques, associations des femmes et des hommes, mouvements syndicaux et forces vives de la nation qui se reconnaissent de l’opposition à travers les élections primaires qui auront lieu dans les 145 territoires de la république ».

Dom

Leave a Reply