L’INPP décidé à poursuivre la dynamique des performances et innovations

 

            Les agents et  cadres de l’Institut national de préparation professionnelle (INPP) se sont retrouvés, vendredi 18 janvier 2013, autour des membres de son Comité de gestion et de son Conseil d’administration pour la cérémonie annuelle d’échange de vœux. Cadre choisi : la direction provinciale de cette institution publique située sur la 11ème rue, quartier Industriel, dans la commune de Limete.

          A  cette occasion, l’Administrateur directeur général de l’INPP, Maurice Tshikuya Kayembe, a réitéré sa ferme détermination à inverser la tendance actuelle qui font que la formation professionnelle ne puisse pas bénéficier d’un regard intéressé avec son Comité de gestion, il s’est engagé à assurer la formation professionnelle en tenant compte de secteurs porteurs de croissance et d’emplois.

            Maurice Tshikuya reste convaincu « qu’il n’y a pas de création d’emplois sans qualification professionnelle, de même il n’y a pas de création de richesses sans création d’emplois ». En d’autres termes, il bien beau d’avoir un diplôme, mais connaître son métier est mieux.

            Et pour l’année 2012, l’INPP, a révélé l’Adg Tshikuya, a marqué des points dans plusieurs  domaines. Notamment : la formation des formateurs, l’introduction de nouvelles filières,  l’acquisition des matériels et équipements, la construction des nouvelles infrastructures d’accueil (la construction, sur fonds propres, d’un bâtiment à trois niveaux dans l’enceinte de la direction provinciale de l’INPP/Kinshasa), ainsi que l’extension de cet établissement public sur l’ensemble du territoire national. Il convient de retenir, que pour l’année 2012, l’INPP a formé 3000 stagiaires, toutes filières confondues.    

               L’excellence et la qualité du travail dans l’encadrement de la jeunesse non seulement congolaise, mais aussi africaine, les performances et innovations ont valu à l’INPP le trophée « International Star Awards for Quality » (ISAQ), dans la catégorie Or. Prix offert le dimanche 30 septembre 2012, dans la spectaculaire salle « Intercontinental » de Genève.

             Ce trophée international, a noté, pour sa part, le directeur administratif de l’INPP, Kayembe, a ouvert à cet établissement public les portes d’une coopération bilatérale avec plusieurs partenaires extérieurs. M. Kayembe s’est dit très impressionné par le nombre assez impressionnant des visiteurs de haute facture pour des accords bilatéraux.

            Même son de cloche de la délégation syndicale de cette institution publique. Le camarade Guillaume Booto a noté avec allégresse que le rayonnement et la stabilité de l’INPP a traversé les frontières nationales. Il a loué, à cet effet, l’unité et l’esprit d’équipe ayant conduit à la réalisation de toutes ces performances. Guillaume Booto s’est également réjouit de la reprise de la coopération INPP-JICA, laquelle a permis à cet établissement public de relever le défi de sa mission.    

Michel  LUKA 

Leave a Reply