Linafoot : le 20ème championnat sur le point de se bloquer

La 20ème édition du championnat en cours de la Ligue nationale de football (LINAFOOT) est sur le point de se bloquer faute de moyens financiers. En effet, depuis le retrait de la société des télécommunications Vodacom au terme de la saison sportive 2013-2014, le comité de gestion éprouve d’énormes difficultés pour déplacer les officiels aux lieux des rencontres qui sont du reste déficitaires.

Seuls le TP Mazembe de Lubumbashi et l’AS V.Club de Kinshasa drainent encore du monde lors de leurs passages, et encore que les recettes générées ne parviennent pas à couvrir tous les besoins liés à l’organisation. Les clubs, eux-mêmes, sont obligés de se couper les veines pour effectuer les déplacements là où ils sont appelés à remplir leurs obligations.

D’où le concours sollicité des gouvernements provinciaux qui ne cachent pas, à ce sujet, leur désappointement, les dépenses impromptues de ce domaine ne sortant pas dans leurs budgets. Si bien que la plupart boudent à ouvrir leurs coffres d’autant plus que des priorités existent ailleurs.

Certes, la formule actuelle – avec 2 poules de 10 équipes chacune – a permis de regrouper les équipes de l’Est du pays dans une sorte, quasiment, de championnat de l’Entente urbaine de football de Lubumbashi (EUFLU), avec 4 équipes engagées de la capitale cuprifère, sans parler de la JS Groupe Bazano de Lubumbashi égarée en groupe B, tandis que, dans l’Ouest, du championnat de l’Entente provinciale de football de Kinshasa (EPFKIN) avec 6 de Kinshasa inscrites dans l’épreuve.

D’ailleurs, à la réception organisée en l’honneur des joueurs de l’AS V.Club et du TP Mazembe (0-0), le dimanche 28 août 2014, dans un restaurant de la commune de la Gombe, à l’issue de leur confrontation de la 6ème et dernière journée du groupe B des quarts de finale de la 18ème Ligue des champions de la CAF (Confédération africaine de football), et bien avant le démarrage du championnat 2014-2015 de la LINAFOOT, le gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta Yango, avait mis en garde les organisateurs sur le nombre croissant des équipes de Kinshasa, les charges devenant trop lourdes pour l’Hôtel de Ville.

A bien voir la conséquence immédiate est qu’en groupe A, par exemple, sur les 45 matches de la manche aller, 35 ont été au programme pour 10 forfaits, 6 contre l’AC Capaco de Beni et 4 contre l’AS Dauphin Noir de Goma, aucun de deux ne s’étant aventuré en dehors des frontières de leur province commune, le Nord-Kivu. Il reste encore à jouer 10 rencontres pour boucler la première manche. Dans l’autre groupe, sur les 45 matches de l’aller, 31 se sont déjà joués.

Le championnat 2014-2015 devra s’arrêter le dimanche 31 mai prochain, tel que le stipule l’arrêté ministériel sur la limitation des saisons sportives en RDC, il faudra, d’ici là, étaler les 24 qui restent de la première manche auxquels devront s’ajouter les 90 de la deuxième manche de la phase de groupes ainsi que les 90 du play off à 10 clubs. A rappeler que le dernier tour sera disputé par les 5 premiers clubs classés en ordre utile de chaque poule.

Et, dire, en plus, que le calendrier de l’équipe nationale de la RDC, les Léopards, annonce qu’un stage bloqué aura lieu à Yaoundé, au Cameroun, à partir du samedi 3 janvier 2015 en vue de préparer la phase finale de la 30ème Coupe d’Afrique des nations, qui se déroulera du 17 janvier au 8 février 2015 en Guinée Equatoriale.

Ce qui nécessitera naturellement l’arrêt de la 20ème édition du championnat de la LINAFOOT qui sera également confrontée à la participation, dès fin février, du TP Mazembe de Lubumbashi et de SM Sanga Balende de Mbuji-Mayi dans la 19ème Ligue des champions de la CAF ainsi que de deux clubs de Kinshasa, l’AS V.Club et le FC MK, dans la 12ème Coupe de la Confédération.

Quel est donc l’avenir du championnat national au vu de toutes les embûches qui se dressent sur son chemin avec 204 matches encore à jouer dans un espace de temps très court, en moins de 160 jours ? Laissons l’avenir venir…

 

SIKI NTETANI MBEMBA

Leave a Reply