Les précisions du PGR

 Le Parquet général de la République (Pgr) déclare ne pas reconnaître l’élection de président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa ayant porté, mercredi 22 septembre, Joseph Malungeni à la présidence du bureau. Le 1er Avocat général de la République, Tasile Talizo a porté à la connaissance des journalistes réunis au bureau de l’office, sis immeuble Inss, que le président déchu, Roger Nsingi Mbemba reste le seul président de l’organe délibérant de Kinshasa avec une marge réduite de fonction de gestion des questions administratives « jusqu’à nouvel ordre ».

            Le haut magistrat a souligné que la présence de la police sur les lieux destinés à accueillir les députés provinciaux visait à anticiper toute éventuelle perturbation de l’ordre public. Il a rappelé que la première réquisition a porté sur le déploiement de la police et la seconde sur l’interdiction de plénières de l’Assemblée sur toute l’étendue du territoire de la République.

            On rappelle que Joseph Malungeni a été porté au poste de président de l’Assemblée provinciale à la suite de l’élection intervenue mercredi au Palais du peuple où 33 sur 48 députés avaient momentanément installé l’hémicycle, après avoir été dispersés au Salon rouge du ministère des Affaires étrangères et ensuite au siège de l’organe, avenue Lubefu, à Gombe.

            Par l’interdiction de la réunion et le déploiement des agents de l’ordre, les députés estimaient que le Parquet s’interposait dans une matière qui n’était nullement de sa compétence, au nom de la séparation des pouvoirs.                      

                                                                                    D-I.K

 

Leave a Reply