Les Miss de la Francophonie et Congo France présentent leur projet de scolarisation pour jeunes filles

miss2Le ministre de la Jeunesse, Sports, Culture et Arts, Baudouin Banza Mukalayi Sungu,  a reçu hier mardi 03 septembre 2013, dans son cabinet de travail, deux reines de la beauté congolaise. Ses deux figures porte étendard et représentantes de la beauté féminine, Glody Muhindo, miss prix de la Francophonie RDC 2012 et Jodie Lubassa, deuxième dauphine miss Congo France 2013, ont profité de l’audience leur accordée par le ministre Banza, pour lui présenter leur projet de scolarisation pour jeunes filles.

Saluant cette initiative louable, Baudouin Banza leur a fait savoir que son ministère a toujours eu comme  ambition de soutenir tout ce qui a trait à l’art, à la culture, et à l’esthétique. Avant d’ajouter que lorsqu’on a été miss, l’on doit nécessairement avoir des projets pour l’avenir. D’où, les portes de son ministère leur resteront toujours  ouvertes, chaque fois que cela sera nécessaire en vue d’un accompagnement.

Glody  Muhindo a alors déployé ce projet de scolarisation pour jeunes filles qui inclut dans un de ses axes, la facilitation de la langue française. Pour cette ambassadrice de la beauté, c’est une façon d’appuyer l’usage du français et en même temps contribuer en tant que vecteur d’échanges entre la RD Congo et d’autres pays francophones. C’est dans ce cadre qu’elle compte se rendre  bientôt en France, pour en discuter avec les responsables de la Francophonie. Voilà pourquoi elle a sollicité l’implication du ministre Baudouin Banza pour un appui à son projet.

            Elle a précisé le sens de son partenariat avec la Miss Congo France 2013, qui comme elle, est originaire de la RD Congo, résidant en France. Glody Muhindo a insisté sur l’engagement de son partenariat car elle a toujours cru à l’unité et la collaboration comme un signe fort de réussite.

            Pour sa part, Jodie Lubassa a indiqué que le projet a bel et bien commencé. Elle est très  optimiste suite aux assurances qui leur ont été faites par le ministre, grâce au concours managérial de Décris Mode.

Melba Muzola 

Leave a Reply