Les kinésithérapeutes installent leur comité urbain

L’Union des Kinésithérapeutes du Congo (UKC) installe son  nouveau comité urbain dans la ville de Kinshasa ce samedi au cours d’une journée « porte ouverte ». Ce sera dans la salle des conférences de l’Hôpital Provincial Général de Référence de Kinshasa. 

            Cette journée sera marquée par des exposés scientifiques sur la Kinésithérapie, une exposition spécialisée des produits pharmaceutiques, renseigne Banza, chargé de la communication de l’Union. Le nouveau comité provincial de l’UKC ville de Kinshasa  est présidé par Etienne Tunga.

            Au chapitre des exposés scientifiques, quatre thèmes sont bien prévus. Au nombre desquels l’importance de la Communication dans la promotion de la Kinésithérapie en RDC ; la prise en charge des malades brûlés en Kinésithérapie ; le Kinésithérapeute congolais et le respect des règles d’Ethique et de Déontologie professionnelles et la nomenclature internationale et la tarification nationale applicables aux actes dans l’administration des soins en Kinésithérapie.

            Il revient de noter que le kinésithérapeute est considéré scientifiquement comme «une personne qui pose un acte thérapeutique ayant pour objet d’obtenir le rendement fonctionnel maximal des diverses capacités d’un individu… » Partant de là, la Kinésithérapie se définit elle même de manière lapidaire comme «un ensemble des services rendus par un Kinésithérapeute aux personnes et aux populations dans le but de développer et de restaurer des capacités maximales de mouvement et de fonction tout au long de la vie ». Elle inclut des prestations de service dans des circonstances où le mouvement et la fonction du corps sont menacés par le vieillissement, les blessures, les brûlures, les maladies articlures ou toute autre maladie dont les conséquences peuvent être prises en charge par le Kinésithérapeute».      

                                    D-I.K

 

Leave a Reply