Les guides congolaises montrent la voie

Célébrée annuellement le 22 février de chaque année, le double anniversaire d’Olave et Baden Powell a été fêtée chez les guides (scouts féminins) le dimanche 28 février 2010 au Collège Elikya. On a noté la présence sur les lieux du chef de Division urbaine de la Jeunesse, Polydor Manzala, représentant le ministre provincial empêché, la vice-présidente de la fédération nationale protestante de la jeunesse, Linda Matadi, d’un assistant du coordonnateur du Commissariat général au cinquantenaire, en la personne de Guy Richard Malongo…

«Luttons contre la pauvreté » est le thème de cette année. Des dizaines  des bengalis (gamines de moins de 11 ans en langage scout) et guides provenant de tous les coins de la capitale ont donné à ce 153ème anniversaire un cachet particulier.

L’un des temps forts de cette journée a été la présentation de différents mets consommés dans les 11 provinces du pays. L’assistance relativement s’est régalée du « nsaki-madezo » et du « mfumbwa » du Bas Congo, du « pondu ya limbondo » et du « lituma » de l’Equateur, du « pondu » des tetela et luba, du « kilebu » (champignons et chenilles à l’arachide), préparé au Bandundu, des oseilles cuites avec du « mosaka », du «pondu » à base d’arachides consommées au Katanga etc…

Prenant la parole, la Commissaire générale de l’Association des Guides du Congo (AGC), Jeanne Lumbu, a fait observer qu’en préparant ces mets, les guides kinois veulent lancer un message clair : « Etant gâtés par la nature, nous ne pouvons pas mourir de faim, si tout le monde s’y attelle.  Cette profusion est synonyme de la découverte de différentes cultures.

Leave a Reply