Les Etats africains unis pour mettre fin à la pauvreté d’ici 2025

    La Journée africaine pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle 2014 a vécu le lundi 3 novembre 2014 à Kinshasa, sous les auspices du gouvernement, de l’Union africaine, du Nepad et des partenaires. Cette activité qui a eu pour cadre le salon Okapi de l’Hôtel Venus de la Gombe, était placée sous le thème : « Accélérer l’action pour une Afrique libérée de la faim ».
Plusieurs personnalités ont pris part à cette cérémonie, dont le ministre de l’Agriculture et du développement rural JC.Vahamwiti, Ndiaga Gueye, représentant de la FAO en RDC, Tumusine Rhoda Peace, commissaire de l’Union africaine chargée de l’économie, de l’agriculture et du développement rural.
Procédant à l’ouverture solennelle de la Jasan 2014, le ministre de l’Agriculture et du Développement rural a au nom du Premier ministre, dit sa joie d’accueillir ce cadre de réflexion pour notre continent encore affecté par l’insécurité alimentaire et nutritionnelle.
Il a signalé que cela n’est pas un hasard si le comité de la Jasan 2014 a choisi la RDC pour abriter ces assises. Car,  celle-ci s’est déjà engagée à offrir à la population congolaise l’accès à une nourriture de qualité et la transformation des produits locaux en une gamme varié d’aliments.
Il a lancé un appel à la commission de l’Union Africaine pour appuyer les efforts de paix engagés par le gouvernement de la RDC.
Au nom du coordonnateur pays du Pnud en RDC et de toutes les agences des Nations Unies évoluant dans ce secteur en RDC (PAM, OMS, IFPRI, FIDA, UNICEF), Ndiaga Gueye, représentant de la Fao, a remercié la commission de l’UA pour cette initiative.
Aussi, il a fait savoir que le dernier rapport publié par la FAO indique qu’une personne sur quatre reste encore sous-alimentée, malgré des efforts entrepris. Il a estimé qu’il faut de réponses durables pour mettre fin à cette situation, avant de confirmer leurs engagements en faveur du gouvernement.
Intervenant à son tour, Tumusine Rhoda Peace, commissaire de l’UA, a salué les nouvelles initiatives du gouvernement de la RDC, dans le cadre de la sécurité alimentaire et nutritionnelle.
La commissaire de l’UA chargé de l’économie, de l’agriculture et du développement rural, s’est dite fière que le PNIA ( Programme national d’investissement agricole) actuellement en phase de mise en œuvre ait été approuvé au niveau international, puisque la RDC vaut beaucoup pour l’Afrique.
Tumusine Rhoda Peace a fait savoir que les leaders africains s’étaient résolus en marge de la 23 ème session ordinaire des chefs d’Etats tenue récemment à Malabo, à s’autonourrir, d’où l’adoption de cette journée qui a comme but, de réfléchir sur la nécessité d’avoir un continent qui a de la nourriture et aussi de mesurer les efforts réels déjà entrepris.
Par ailleurs, la commissaire de l’UA en charge de l’économie, de l’agriculture et du développement rural a indiqué que sa commission va accélérer son plaidoyer auprès des leaders pour activer le développement de nouveaux partenariats, consolider les structures en place et le partage des expériences, s’investir dans la femme et la jeune fille.
Tumusine Rhoda Peace a loué le leadership de la RDC pour la réussite de ces deux grands événements qui ont été riches par la qualité des présentations et des discussions. Elle a salué l’apport de l’agence du Nepad, de l’OMS et d’autres partenaires qui ne pourra être bénéfique que grâce à une approche multisectorielle pour la solidarité et la renaissance de l’Afrique.

Melba Muzola

Leave a Reply