Lemba Super : fausse alerte sur l’Examen d’Etat

examen_etat_2Le périmètre du rond-point Super Lemba, dans la commune de Lemba, était envahi, le lundi 08 juillet 2013 de 17 à 23 heures, par une impressionnante marée humaine essentiellement composée des finalistes des humanités secondaires de Kinshasa. Venu de plusieurs coins de la capitale, des dizaines de jeunes garçons et filles ont afflué dans ce secteur à la suite des messages attribués à plusieurs sociétés de télécommunications de la place et annonçant la publication, dans la soirée de la journée précitée, des premiers résultats de l’Examen d’Etat, édition 2012-2013.

Compte tenu de la concentration de plusieurs cybercafés et terrasses à Super Lemba, de nombreux participants à cette épreuve nationale pensaient faire d’une pierre deux coups, à savoir tirer de l’internet la bonne nouvelle de leur réussite et « arroser » l’heureux événement jusqu’aux petites heures de la matinée. La sortie des résultats paraissaient d’autant vraisemblable que le samedi 06 juillet, l’Inspection Générale de l’Enseignement Primaire et Seconde avait rendu publique la liste des lauréats de toutes les options des humanités secondaires.

Au terme d’une longue et éprouvante attente, il s’est avéré qu’il s’agissait d’une fausse alerte. Déçus, les futurs diplômés d’Etat ainsi que les candidats malheureux qui s’ignorent encore étaient contraints de regagner les domiciles de leurs parents. Mais ces finalistes ayant choisi la marche à pieds sur les différentes avenues menant vers Lemba Terminus, Lemba/Foire, Lemba/Sous-Région, Matete, Cité Salongo, Ngaba et Righini, il s’est créé un terrible embouteillage dans le secteur.

Certains d’entre eux, très fâchés, ont même eu des altercations avec des conducteurs de taxi-bus et taxi. Finalement, le pire que l’on craignait avec ce mouvement de foule ne s’est pas produit.

                                               Simon Lungungu Makayo (Stg/ UPN

Leave a Reply