Le théâtre dans l’arène de l’éducation

Sous l’impulsion de Dada Kahindo Siku, l’association culturelle « Enda Mbele » a désormais un siège social. Son inauguration a eu lieu le week-end dernier au croisement des avenues Croix-Rouge et Kasaï, dans la Commune de Barumbu, en présence de diverses personnalités de l’univers socioculturel. Dans le lot, il y avait la présence remarquée du professeur Ndundu Kimvuila de l’INA, Paul Kerstens du théâtre royal de flamand, le « génie » Roch Bokabela dit Bodo, etc.

Créée en 2006, « Enda Mbele » a pour but de contribuer au changement des mentalités par l’art. Comme toute autre organisation culturelle, précise Dada Kahindo, Enda Mbele poursuit également l’objectif de lutter contre les antivaleurs par voie du theatre, du cinéma et des manifestations culturelles. Aussi de sensibiliser par des pièces théâtrales, des films éducatifs et autres disciplines artistiques ; et enfin, d’animer des ateliers de théatre, de cinéma et autres.
Il faudrait noter que depuis son existence, cette structure a enregistré dans son répertoire des projets tels que « Mwasi pé akoki kotonga mboka » (promotion féminine), « …Et ton demain, c’est quoi ? »(traite de la corruption), « Danger de l’avenir » etc.
Ouverte à toute autre institution ou structure intéressée par le secteur culturel ou socioculturel, Dada Kahindo et Enda Mbele sont d’ores et déjà sur le projet « Nabikisa mwana na ngai », qui va encore concourir au développement communautaire.

Tshieke Bukasa

Leave a Reply