Le reboisement pas encore à l’ordre du jour

Même s’ils se font à pas de tortue, les travaux avancent sur le boulevard du 30 juin. Cependant, les Kinois auraient souhaité que le reboisement de cette grande artère démarre déjà à cause de la forte chaleur qui les accable ces jours-ci. Pour avoir une réponse précise à cette question, Le Phare a contacté le ministre provincial de l’Education, Environnement, Communication et Genre, Marie Thérèse Olenga.

« Une commission a été mise sur pied à cet effet et comprend le ministère central de l’Environnement, conservation de la nature et tourisme, le ministère provincial de l’Education, environnement, communication et genre, l’Agence congolaise des grands travaux et la Régie d’assainissement et des travaux publics de Kinshasa », nous a déclaré Mme Dr Irung, conseillère en charge de partenariat du ministère provincial de l’Education, Environnement, Communication et Genre.

Selon notre source, les essences devant être plantées sur le boulevard du 30 juin, ainsi que sur l’avenue colonel Mondjiba, les artères retenues pour la première phase, ont été déjà sélectionnées. 

En collaboration avec la faculté de Biologie de l’Université de Kinshasa, une pépinière a déjà été préparée, nous a signalé la conseillère en charge de partenariat du ministère provincial de l’Education, environnement, communication et genre.

Qu’attend- on pour commencer le reboisement ? A cette question, Mme Dr Irung nous a dit que pour ne pas gêner la croissance de jeunes plantes, on attend que tous les travaux se terminent.  Pour cela, aucune date n’a été avancée pour le début des travaux. Le gouvernorat provincial de Kinshasa joue donc à la prudence. Les Kinois, particulièrement les usagers du boulevard du 30 juin doivent prendre leur mal en patience.  Dossier à suivre.

Jean- René Bompolonga

 

Leave a Reply