Le PNUD renforce les capacités de la RDC

Dans le cadre de la Journée internationale pour la préservation de la couche de l’Ozone, le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) a remis quelques matériels au Bureau de coordination de la protection de la couche d’Ozone du ministère de l’Environnement, le vendredi 17 septembre 2010 dans l’enceinte de ce ministère. Le PNUD était représenté par Jos de Beus, team leader intérimaire de l’unité de la lutte contre la pauvreté et le gouvernement congolais par le Secrétaire général à l’Environnement et à la conservation de la nature, Albert Likunde. 

Ces appareils sont appelés à aider le frigoriste dans son travail. Ainsi il y avait un compresseur, des flexibles, une pompe… Lisant le mot du ministre de l’Environnement, le Secrétaire général a déclaré qu’après les équipements offerts dans le cadre du projet de reconversion des industries de mousse qui utilisaient les chlorofluorocarbones (CFC) comme agent gonflant, l’implantation de quatre centres de récupération et de recyclage des CFC, le PNUD est passé à la vitesse supérieure lorsqu’il nous offre actuellement un complément d’équipement pour satisfaire nos besoins dans le cadre de la mise en œuvre du Protocole de Montréal à travers tout le pays». 

Le team leader intérimaire de l’unité de la lutte contre la pauvreté a lu le mot du Secrétaire général de l’ONU, Ban ki Moon, à l’occasion de la Journée internationale pour la préservation de la couche à l’Ozone. Dans ce message,  le Secrétaire général affirme que « lorsque le Protocole de Montréal fut signé en 1987, les gouvernements n’avaient pas au départ visé l’élimination totale de toute substance appauvrissant la couche à l’Ozone. Mais, avec une forte mise en conformité nationale et globale, les parties prenantes au Protocole de Montréal ont fini par réduire la production et la consommation de ces substances chimiques dangereuses de plus de 98%». 

Après avoir reçu ces matériels, le Secrétaire général les a remis à Justin Tshikudi, coordonnateur du Bureau de coordination pour la préservation de la couche à l’Ozone. Ce dernier a déclaré que son bureau entre dans le cadre de la mise en œuvre du Protocole de Montréal relatif aux substances appauvrissant la couche à l’Ozone. Et il a pour mission de lutter contre l’appauvrissement de la couche à l’Ozone en Rd Congo. 

JRB 

Leave a Reply